{{ L0ND0N_UNIVERSITY__* }

WelcOme tO lOndOn_*
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sasha Elwood
Queen of the City
avatar

Féminin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Date d'inscription : 13/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
40/100  (40/100)
Love: Hum ... j'dirais rien ...
Relationships:

MessageSujet: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Sam 16 Aoû - 21:43

Il etait seulement 7heures45 et pourtant Sasha etait là, devant son casier ... pourquoi est-elle là alors qu'elle n'a cours qu'a 9heures me direz-vous ? Et bien pour une raison très simple ... elle avait des tendances insomniaques en ce moment, elle avait beau se coucher vers 02heures30 du mat', elle n'arrivait pas a dormir jusqu'a plus de 6heures. Donc Sasha s'etait levée a 6h30, incapable de rester plus longtemps eveillée dans son lit puis elle avait filé dans la salle de bain, avait pris une douche rapide pour bien commencer la journée puis s'etait habillée, basique et simple comme d'habitude, tee-shirt vert pomme, jean bien large en bas, sa paire de Converses vertes préférées et c'est tout ! Oui, elle n'avait aucune envie de porter des talons, y a des jours comme ca où le bruit du claquement des talons l'enerve et ses jours-là faut pas qu'elle croise trop de filles qui portent des escarpins sinon ca l'énerve. Bref, elle avait pris son sac et etait partie de l'appartement rapidement. Elle avait ensuite pris le chemin de l'université, a pied vu tout le temps qu'elle avait devant elle, et s'etait arreté rapidement au StarBucks pour prendre un cappucino et deux parts de moelleux au chocolat, effectivement, elle n'avait pas déjeuné alors elle avait faim. Une fois a l'université, elle alla jusqu'a son casier, posa son sac ainsi que son café et ses gateaux par terre et essaya d'ouvrir son casier ... en vain ! Elle avait beau tirer sur le cadenas dans tous les sens après avoir fait le code de ce cadenas, il ne s'ouvrait pas ! Elle soupira alors puis s'assit par terre, le dos contre les casiers et a coté de son sac puis elle reprit son café et ses gateaux et commenca a manger ... attendant que quelqu'un passe ... mais a cette heure-ci, elle avait des doutes ! Elle se releva finalement, tenta a nouveau d’ouvrir ce fichu casier et poussa a nouveau un soupir en râlant.

Maiiiiiiiiiiiiiiis pourquoi tu veux pas t’ouvrir toi ???

Et sur ces paroles, elle balanca son pied dans le casier, qui ne s’ouvrit pas plus qu’auparavant. Au moins, elle avait essayé et ca lui avait permis de se défouler un peu sur quelque chose … mais en attendant elle était toujours en pleine galère de casier. Elle s’assit donc a nouveau par terre, sous son casier, attendant. Elle savait pas ce qu’elle attendait mais elle attendait quelque chose ou quelqu’un c’était sur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Reagan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
100/100  (100/100)
Love: OUI
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Dim 17 Aoû - 15:22

Cette nuit-là comme beaucoup d'autres, Tyler l'avait terminée en dormant d'un sommeil agité, souvent après une fête, qui s'était mal finie, ou avait duré en soirée.

Il se réveilla, d'humeur assez maussade, il n'arrivait plus à dormir, et il n'était pourtant que 7heures du matin. N'arrivant pas à trouver le sommeil, il se leva, se demandant quoi faire. Il se rappela soudain que l'université existait. Depuis combien de jours déjà avait-il omis d'y aller?

Il ne savait plus. Il se dit alors qu'y faire un petit tour lui déroullerait bien les jambes, et l'air frais extérieur lui remettrait les idées en place, histoire de ne pas arriver avec la gueule de bois en cours, comme à son habitude.

Il prit une douche rapide, enfila un vieux jeans noir délavé, une blouse blanche -qui se souvenait-il lui avait été offerte par Heaven,sa meilleure amie- avec un logo quelque chose de ce genre dessus, une lubie de son amie, et il enfila sa veste noire, préférée, qui lui donnait un air si distingué...

Ses cheveux étaient ébouriffés, mais tant pis, il s'en fichait après tout, il n'allait qu'à l'université vers 7 heures du matin, il serait sûrement seul, jusqu'en fin de matinée sans doute.

Il sortit enfin, et marcha jusqu’à l’entrée du bâtiment, puis inspiré d’une soudaine impression qui le poussait à se rendre dans l’allée des casiers, il suivit son instinct. De loin, il entendit des bruits d’énervements, de lassitude, puis un grand paf et l’écho d’un

« -tu vas t’ouvrir ! »

En arrivant, dans le couloir des casiers, il vit une jeune fille qu’il ne connaissait pas –encore- d’apparence assez simple, avec son jeans, ses converse et sa blouse vertes. Couleur qui devait probablement lui plaire beaucoup…

Du premier coup d’œil, il ne l’aurait même pas remarquée, il serait même passé à côté d’elle sans lui jeter un regard. Mais ce matin-là, il était très tôt, ils étaient seuls à traîner à l’université plus que probablement, et cette fille avait l’air d’avoir un souci… Tant qu’à faire, il pouvait bien se rendre utile…

Son air un peu macho reprenait le dessus, la jeune fille devait sûrement être nouvelle, pour ne pas savoir que ce genre d’incident arrivait souvent : le cadenas des casiers restent coincés, surtout lorsqu’on est énervé et qu’on force dessus ; c’était courant, comme un fait exprès.
Parfois aussi, certains groupes de personnes s’amusaient exprès à essayer de forcer sur les cadenas de casier des gens, et ceux-ci se bloquaient par sécurité. Cela aussi arrivait souvent. Peut-être avait-on voulu faire une mauvaise blague à la jeune fille ? Il ne savait pas. Par contre, il connaissait le moyen de l’aider…

Tyler s’approcha alors, observant plus attentivement la jeune fille. Il s’aperçut qu’en fait, loin d’être aussi simple qu’elle en avait l’air, elle était très belle. Pas dans le genre fille sexy ou quoi, mais la beauté d’une fille dont les expressions du visage étaient riches d’informations. On pouvait y lire les émotions, comme si on les ressentait soi-même. De la détresse, de la contrariété, et surtout une grande lassitude.

Etant lui-même assez las de ces derniers jours, il savait pourtant quelque chose. Il n’avait jamais vu cette fille auparavant, et elle l’intriguait. C’était étrange, et ce n’était pas dans ses habitudes. Certes oui, il allait souvent de lui-même vers une fille, la draguait un soir, puis le lendemain recommençait avec une autre. Pour sûr, les aventures d’un soir il connaissait, et n’avait connu que ça d’ailleurs. Mais à quelques exceptions près, il ne s’attachait ni ne se laissait intriguer par aucune d’entre elles.
Mais cette fille-là… il ne savait pas, elle avait quelque chose, et ce quelque chose, il était déterminé à le comprendre, lorsque levant les yeux, elle l’aperçut… comme quelqu’un qui la fixait pris dans le sac.

Il ne pouvait plus l’éviter, il allait devoir engager la conversation. Ce qui après tout, n’était pas plus mal, n’ayant rien de mieux à faire…

-Salut, dit-il de son simple naturel, comme s’il parlait à quelqu’un qu’il avait toujours connu. Les casiers sont assez têtus ce matin, il me semble.

Bravo Tyler, comme début de conversation on avait vu mieux, il le savait. Mais le regard perçant de la jeune fille l’avait comment dire ? Légèrement embarrassé. Ce qui était assez inhabituel pour lui en fait… mais il n’avait jamais été un grand bavard de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Elwood
Queen of the City
avatar

Féminin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Date d'inscription : 13/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
40/100  (40/100)
Love: Hum ... j'dirais rien ...
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Dim 17 Aoû - 18:40

Sasha etait donc en plein énervement contre ce casier récalcitrant qui avait apparement décidé de lui pourrir la vie ! Et elle etait presque déterminée a laisser tomber ce casier et a y revenir plus tard puisqu'a cette heure-ci, il ne semblait pas décidé a s'ouvrir. Mais, alors qu'elle donnait a nouveau un coup de pied plutot violent dans le casier, elle sentit un regard posé sur elle. Au départ, elle crut qu'elle rêvait. Vu l'heure qu'il etait, elle devait surement etre totalement seule dans l'Université ! Qui d'autre aurait eu l'etrange idée de se pointer a 7 heures du mat' a l'Université ? Mais, au bout de quelques minutes, elle se rendit compte qu'elle ne s'etait pas trompée et que quelqu'un etait bien en train de la regarder. Et ce quelqu'un c'etait un garçon, étudiant comme elle, enfin ca c'etait juste ce qu'elle supposait. Et alors qu'elle allait lui sortir une remarque pas forcément très gentille parce qu'elle n'aimait pas qu'on l'observe, elle se retint brusquement de dire quoi que ce soit. Elle observa a son tour le jeune homme en face d'elle. Au premier abord, il ressemblait a tous ces gosses de riches bien habillés et surs d'eux. Il savait qu'il pouvait plaire a toutes les filles et il le montrait, il avait ce côté Casanova et Don Juan mais aussi une espèce de petit coté matcho qui ressortait de sa façon de marcher, de parler, d'agir ... et pourtant, elle ressentait un truc différent qui se dégageait de lui. Au départ, elle aurait pu penser qu'il etait comme tous les autres gosses de riches, tous ces mecs qu'elle croisait dans la rue et qui lui lancaient des regards hautains ou qui la draguaient ouvertement, juste pour tester leur pouvoir de séduction ... mais il semblait différent et elle avait toujours a peu près su juger les gens. Et ce qu'elle voyait chez lui, c'etait biensur un dragueur et un charmeur a sa façon de se tenir, mais dans ses yeux, il y avait aussi autre chose, comme si ce coté séducteur n'etait qu'une façade pour cacher quelque chose de plus profond ... comme s'il se servait de cela comme d'une carapace. Et c'est en cela qu'il lui semblait différent et qu'elle n'avait plus tellement envie de lui parler comme elle l'aurait fait avec un autre mec friqué et sûr de lui. Surtout qu'il lui parlait normalement ... il avait bien fallu qu'il parle puisqu'elle ne semblait pas vouloir le faire, elle avait failli mais s'etait retenu et c'etait surement mieux comme cela, mais ils ne pouvaient pas continuer a se regarder, se juger du regard et se détailler de la tête aux pieds pendant des heures. Alors tout naturellement mais aussi avec une certaine timidité ou un certain trouble qui etonna Sasha, il lui parla des casiers ... comme quelqu'un d'autre lui aurait parlé de la pluie et du beau temps. Comprenant alors que ce qui semblait troubler le jeune homme, c'etait le regard de Sasha, elle regarda a nouveau son casier, comme si le simple fait de le regarder allait le faire s'ouvrir plus vite. Elle ne répondit rien tout d'abord, cherchant quelque chose de pas trop débile a dire puis une fois qu'elle eut trouvé quelque chose a dire, elle tourna a nouveau la tête vers lui, le regardant a nouveau.

Oui, il est même plus que têtu, il est carrément borné là !

Elle lui sourit, le plus naturellement possible, regardant a nouveau quelques secondes le casier puis a nouveau le jeune homme, se disant qu'il devait fréquenter l'Université depuis plus longtemps qu'elle et qu'il semblait capable de résoudre ce problème de casier ... peut-etre que les coups de pied n'etaient pas efficaces ... pourtant a Tokyo, au lycée, ca marchait quand on frappait un casier, il s'ouvrait comme par magie.

T'as un moyen de l'ouvrir ?? Parce que j'ai déja tout essayé, meme les menaces et les coups ne marchent pas avec lui !

C'etait plus une blague qu'une vraie remarque mais elle s'etait dit que cela pourrait détendre l'atmosphère ... ou alors elle passerait juste pour une débile qui faisait des blagues nulles et pas droles, mais dans ce cas, tant pis ! Beaucoup de filles de l'Université auraient surement été timides ou surprises ou gênées de parler avec lui, mais Sasha, ca ne lui faisait rien et elle parlait avec lui comme elle l'aurait fait avec n'importe qui, peut importait qui il etait. Elle ne pouvait pas dire le contraire, il avait un certain charme, c'etait incontestable mais elle n'etait pas du genre a s'evanouir parce qu'un mec un peu canon lui adressait la parole et puis, de toute facon, elle savait qu'elle ne pourrait jamais tomber amoureuse d'un mec comme lui ... il etait trop sur de lui, trop populaire ... elle n'aimait pas ce genre de mecs ... sauf qu'il semblait différent et que ... peut-etre ... il saurait la faire changer d'avis sur certaines choses ... qui sait !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Reagan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
100/100  (100/100)
Love: OUI
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Lun 18 Aoû - 14:43

Tyler se sentit examiner de la tête aux pieds. Bien que troublé tout d’abord, depuis qu’il avait pris la parole, il était vite retomber sur ses arrières. Il était habitué de toute façon, avec tous ces gens qui le dévisageaient, le regardaient de haut en bas, le jalousaient, analysaient ses moindres faits et gestes. Alors un regard de plus ou de moins qui cherchait à le cerne, ne le dérangeait certes pas. Surtout si ce regard venait d’une fille qui était jolie certes, mais qui en plus semblait –il ne savait pourquoi- différent des autres. Comme si elle aussi avait des choses à dire, à raconter au monde qui l’entourait, sans pouvoir le faire.

Tyler sourit, la jeune fille ne s’était pas laissée démonter face à lui, elle était même plutôt du genre à faire front et à se réfugier derrière un caractère bien trempé pour affronter le monde extérieur. Le jeune homme appréciait ce genre de personne, parce que lui-même ressentait le besoin d’être caractériel pour s’affirmer et affronter le regard des autres. Après tout, pourquoi s’en soucier ? Autant être soi-même.

La jeune femme lui demanda alors s’il connaissait un moyen d’ouvrir ce casier. Il se rappela alors du casier. C’est vrai, il l’avait oublié durant un instant, ils étaient là rester à se fixer, comme deux personnes se retrouvant après de longues années de séparation et qui restent bêtement là à se dévisager.

Mais Tyler avait comprit cette hésitation. En fait, ils n’en montraient rien aucun des deux, mais c’est comme si ils avaient l’air gênés, ou du moins troublés par la présence de l’autre. Il coupa alors le silence en lui répondant d’un air séducteur, bien malgré lui :

-Tu es nouvelle, j’imagine… Quand ils se bloquent ; il n’y a qu’une solution, allez dans la remise à outils, au fond du couloir.

On aurait pu croire qu’il plaisantait, pourtant c’était simple. Il y avait une petite pièce dans les couloirs des casiers, une sorte de petite remise, où les élèves avaient parfois accès, dans laquelle se trouvaient les outils des ouvriers qui réparaient quelques petites avaries dans l’université, là se trouvaient aussi les serpillères des femmes d’ouvrage qui nettoyaient les salles de classes, à la fin des cours, et bien d’autres choses.

Comme les cadenas bloquaient souvent, on ne demandait même plus pour aller dans cette remise chercher une pince dans la boîte à outil et forcer les cadenas bloqués. Il suffisait ensuite de les remplacer. L’ennui, c’était que malgré tout, certains élèves s’amusaient exprès à forcer sur les cadenas, mais on ne savait pas qui, et personne ne s’encombrait à le savoir d’ailleurs. Les habitués savaient quoi faire, et on s’arrêtait là. Si ça en amusait certains, soit.

Tyler sourit une nouvelle fois, devant le regard évidemment étonné de la jeune inconnue. Il ajouta alors simplement ceci :

-Attends, je reviens.

Il s’empressa dans la pièce réservée aux ouvriers, entra sans gène, et s’aperçut que la pince trainait là sur une étagère. Il la prit, et retourna dans le couloir des casiers. Il coupa le cadenas, et lançant un clin d’œil ironique à la jeune fille, lui dit :

-Eh voilà. Il y aura juste à faire remplacer le cadenas.

En effet, il ne connaissait toujours pas son nom, mais il se plaisait à voir, que son ton et son attitude légèrement suffisante, avait l’air d’irriter un brin la jeune inconnue, qui le remercia pourtant. Il s’en fichait, parce que ça l’amusait, et que toutes les filles réagissaient comme ça au premier abord. Pourtant, il pressentit qu’avec elle, c’était pour une autre raison, une réaction différente. Il rapporta l’objet dans la salle, et revint vers elle.

La jeune fille était entrain de vider ses cours, de toute façon, ça allait bientôt être l’heure de commencer. Tyler hésita. Devait-il retourner près d’elle et réengager la discussion, ou devait-il en rester là pour le moment ?

Il opta pour la première solution. Comme première approche, il y avait mieux, et lui bien qu’aimant garder un côté mystérieux, détestait partir de façon précipitée. Mais là,… il devait avouer que cette fille l’intriguait. Il avait l’impression qu’elle aussi se forgeait une carapace, sous son apparente confiance en elle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Elwood
Queen of the City
avatar

Féminin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Date d'inscription : 13/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
40/100  (40/100)
Love: Hum ... j'dirais rien ...
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Lun 18 Aoû - 15:30

Sasha sentait que son regard sur lui ne le dérangeait pas. Comme s’il était habitué a etre regardé ainsi, comme si tout le monde le regardait … ce qui devait en fait etre le cas, elle avait beau ne pas le connaitre, elle savait qu’il devait etre populaire ici, elle le sentait et cette facon d’etre sur de lui le montrait très bien d’ailleurs. Dans sa tête, elle savait ce qu’il devait penser, ou du moins, elle pensait le savoir. Elle se disait qu’il devait penser qu’elle était déjà sous son charme, qu’elle devait etre instantanément tombée amoureuse de lui en le voyant et qu’elle allait lui tomber dans les bras. C’était sa vision de ce que pensaient les mecs comme lui. Peut-etre se trompait-elle après tout … mais pour le moment, rien ne pouvait lui prouver le contraire de ce qu’elle avait toujours pensé. Mais, en tout cas, s’il croyait vraiment qu’elle agirait comme toutes les filles qu’il devait séduire tous les jours, alors il se trompait complètement. Elle ne s’était jamais laissée impressionner par qui que ce soit et surtout pas par ce genre de garçons. Car, a une époque, c’est vrai, elle avait fréquenté des gens comme lui. Quand elle était a Tokyo et qu’elle avait des tas d’amis, elle sortait dans toutes les boites branchées de la ville, avec sa bande d’amis ultra friqués et bien fringués … elle sortait meme avec un mec comme lui, dragueur … quand elle était là-bas. Sauf qu’en plus d’etre dragueur, il était infidèle et qu’il l’avait fait souffrir. C’était depuis ca qu’elle s’était forgée une carapace de fille forte qui se fichait un peu de tout. Et, tous ces anciens amis friqués, ils ne l’avaient pas plus aidés que son ex. Quand ils avaient su qu’elle partait, ils l’avaient tous brusquement laissé tomber et personne n’avait été là pour elle quand elle avait quitté son petit ami infidèle, débile et dragueur. Alors, aujourd’hui, elle se méfiait de ce genre de mec qui ressemblait vaguement a son ex … ca faisait partie de sa carapace, tout ca. Et bien qu’elle ai plutôt eu envie d’éviter ce genre de personnes, elle était bien obligée de lui demander de l’aide parce qu’il était le seul dans les parages, qu’il savait comment ouvrir son casier et qu’en plus, elle avait vraiment besoin de récupérer ce qui se trouvait dans le casier. Au début, elle avait cru déceler chez lui quelque chose de différent des autres, comme si, malgré toutes leurs différences, il y a un petit truc qui aurait été capable de les rapprocher. Sauf que, quand il ouvrit la bouche pour lui donner la solution a son problème de casier, elle eut l’impression qu’elle l’avait mal jugé. Elle crut d’abord a une mauvaise blague, la remise a outils au fond du couloir ? C’était comme ca qu’il draguait les filles qu’il rencontrait sur le campus et ensuite il les emmenait dans un placard à balai ?? Elle avait vraiment cru a une blague très nulle ou a une technique de drague très osée. Alors, elle le regardait sans vraiment comprendre, ou plutôt justement en essayant de comprendre ce qu’il voulait dire et où il voulait en venir. Et elle fut brusquement rassurée de le voir dire qu’il revenait et de le voir partir vraiment vers une remise a outils.

Ouais, j’t’attends.

Elle avait dit ca d’un ton le plus naturel possible, mais où perçait une certaine note de soulagement, heureusement, il pourrait penser qu’elle était seulement contente qu’il ai trouvé la solution a son problème de casier. Sauf que le soulagement venait du fait qu’elle se rendait a nouveau compte qu’elle ne l’avait sans doute pas si mal jugé que ca. Peu de mecs dans son genre se seraient arrêtés pour l’aider, ou en tout cas, ils se seraient arrêtés avec une idée très précise derrière la tête, ce qu’il ne semblait pas avoir. Elle le vit ensuite revenir avec une pince avec laquelle il coupa le cadenas.

Merci.

Elle récupéra alors les deux parties du cadenas pour le mettre dans la poubelle la plus proche puis ouvrit son casier tandis qu’il retournait ranger la pince, ou qu’il s’en allait, elle n’en savait rien. Elle supposait vraiment qu’il serait parti pendant qu’elle vidait le casier et rangeait tout un tas de truc dans son sac à main en cuir noir. Une photo qu’elle avait pris soin de ranger bien au fond du casier tomba avant qu’elle ai pu la rattraper et s’envola jusqu’aux pieds du jeune homme, qui semblait-il était revenu. Elle se pencha brusquement pour récupérer la photo mais grimaça légèrement en reconnaissant très bien la photo en question. Elle soupira en posant ses yeux sur la photo qui datait de l’époque où elle était populaire a Tokyo. On a la voyait, entourée de ses amis, dans une boîte, et ils avaient tous un verre de champagne a la main.

C’est … une vieille photo sans grand intêret mais j’y tiens un peu.

Pourquoi se ressentait-elle soudainement le besoin de se justifier de ses photos devant un mec qu’elle connaissait a peine. De toute facon, il devait n’en avoir rien a faire. Et pourtant … s’il n’en avait rien a faire d’elle, pourquoi serait-il revenu ? Il aurait très bien pu partir et pourtant, il était là. Ne sachant plus trop quoi lui dire et ayant besoin de garder une certaine contenance, elle claqua la porte du casier tout en rangeant la photo dans son sac, qu’elle remit sur son épaule. Il avait vu la photo … et elle savait très bien que cette photo avait fait le tour des magazines au Japon et en Angleterre … il devait l’avoir vu, sans doute. Alors elle s’attendait a ce qu’il pose au moins une question, attendant cela, elle se contenta pourtant de fixer le jeune homme, se demandant si elle devait lui donner son nom ou un truc comme ca mais pour le moment, elle ne faisait rien a part le regarder.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Reagan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
100/100  (100/100)
Love: OUI
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Lun 18 Aoû - 20:04

Il la regarda ramasser la photo, qu’il avait à peine eu le temps d’entrevoir. Celle-ci lui disait vaguement quelque chose, mais alors que Sasha essayait de se justifier, il avait déjà comprit.

-Si tu y tiens, c’est qu’elle a quand même un certain intérêt pour toi, fit-il remarquer de façon ironique.

C’était plus fort que lui, il était toujours ironique, un sourcil levé d’un air un brin macho, et séducteur, mais c’était son naturel, il ne pouvait s’en empêcher.

Parfois certaines filles pouvaient penser qu’il se moquait d’elle, pas du tout, il était souvent si sérieux, mais personne ne le voyait comme tel, tout simplement parce qu’il était Tyler Reagan, le séducteur, le fêtard, le profiteur de filles, et toutes ces étiquettes qu’on aimait lui coller.

Il regarda Sasha droit dans les yeux, -sans pour autant connaître son nom- et ajouta de façon prudente :

-C’était tes amis, n’est-ce-pas…Tu faisais aussi partie de ce monde-là…

A première vue, lui-même aurait pu le deviner. Et il sentit alors que cette fille devait avoir vécu des souffrances, il la ressentait en proie à une vive confusion face à lui, il sentait si bien son trouble, elle était sur la défensive, et il percevait pourquoi. Une mauvaise expérience d’amis ou de garçons comme lui, lui aurait-elle donnée des raisons de l’être ? Sans même une parole, il était certain d’avoir raison.

Le problème, c’est que cette vérité qui s’affichait devant lui, lui donna un élan sincère de sympathie pour cette jeune fille. Que lui prenait-il donc, il ne savait pas, à part pour ses meilleures amies, il n’avait jamais ressenti quelque chose de semblables à l’encontre d’une inconnue. Mu par une soudaine envie de faire plus ample connaissance, il se rendit compte qu’il ne s’était toujours pas présenté.

-J’m’appelle Tyler, au fait, dit-il d’un sourire.

Il avait l’impression que la jeune fille frémissait sous le nom. Le connaissait-elle déjà ? Il en doutait. Il l’observa donc un peu mieux, essayant de se rappeler si il l’avait déjà rencontrée… il était certain que non, il s’en serait souvenu. Le silence retomba, tandis que la jeune fille esquivait la photo. Il avait aussi perçu son besoin de se justifier, il en était tout à fait sûr, cette fille cachait quelque chose derrière cette façade défensive… il espérait mieux la cerner…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Elwood
Queen of the City
avatar

Féminin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Date d'inscription : 13/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
40/100  (40/100)
Love: Hum ... j'dirais rien ...
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Lun 18 Aoû - 21:20

Dans le fond, il avait certainement raison, elle y tenait. Quoiqu'elle aurait peut-etre du la déchirer, la jeter ou la bruler, ca lui aurait peut-etre fait du bien et comme ca, elle aurait définitivement tourné la page. Depuis son départ de Tokyo, elle avait totalement changé de vie, elle avait essayé de se faire oublier ... ou simplement, elle avait essayé d'oublier. Elle s'etait plongée dans la musique pour ne plus penser a rien, c'etait surement ca. Elle avait voulu décoller d'elle cette image de fille riche et fêtarde et d'ailleurs, elle avait plutot bien réussi puisqu'a Londres personne ne la reconnait et ils ne semblaient pas faire le rapprochement avec la Sasha Elwood, l'Anglaise a Tokyo qui faisait la une des magazines people il y avait seulement un an. Sauf que lui, il la reconnaitrait, elle le savait, parce qu'il semblait connaitre tout le monde et qu'il devait au moins connaitre son nom. Et c'est sans doute pour cela qu'elle redoutait le moment où elle devrait prononcer son propre nom.

Ouais ... disons que c'est la dernière chose qui me rattache a une partie de mon passé.

Elle savait qu'il finirait par tout découvrir, c'etait obligé, alors elle ne s'etait pas sentie obligée de mentir ou quoi que ce soit puisqu'elle savait qu'il saurait un jour ou l'autre ... ou alors qu'il savait déja. Et la phrase suivante qu'il prononca confirma l'idée qu'elle s'etait faite. Il savait, il avait reconnu la photo, il savait qui elle etait, il savait d'où elle venait et tout le reste ... et puis tant pis s'il connaissait tout ca ! Elle etait venue pour prendre un nouveau départ ici non ?? Alors c'etait ce qu'elle allait faire. Et puis, elle devait commencer dès maintenant a faire ce qu'elle s'etait promis de faire quand elle avait parlé avec Angel ... vivre au jour le jour sans penser au lendemain ou aux conséquences de ses actes. Et ca commencerait aujourd'hui. Alors, elle fit ce qu'elle n'aurait jamais cru faire, elle ressortit la photo de son sac et la jetta dans la première poubelle qu'elle vit près d'elle. Voilà, maintenant on oublie le passé et on pense juste au présent. Fallait qu'elle oublie ce qu'elle avait vécu avant sinon elle se mettrait trop de barrières ... après tout, ce garçon n'etait peut-etre pas comme ceux qu'elle connaissait a Londres, il etait peut-etre réellement différent bien qu'il ai les memes attitudes, le meme air charmeur constamment affiché sur son visage ... et tant pis si elle se trompait, elle s'etait forgée une carapace tellement forte que rien ne pouvait plus lui arriver ... enfin selon elle. Et meme s'il essayait de la draguer, elle savait que ca ne lui ferait rien ... ca, c'est aussi ce qu'elle croyait mais qui ne s'avérerait peut-etre pas si vrai. Et pour l'instant, elle avait vraiment l'intention de parler de ce passé de fêtes, du milieu d'où elle venait ... pas qu'elle ai confiance en lui plus qu'en quelqu'un d'autre mais simplement parce qu'il etait là et qu'elle avait soudain envie d'en parler, pour ensuite oublier tout ca. Elle avait bien remarqué qu'il avait paru surpris de la voir finalement jeter la photo bien qu'elle ai semblé y tenir. Mais il fit quelque chose qui la surprit enormément, il la regarda dans les yeux et là, elle fut presque sure de voir dans ses yeux quelque chose de différent des autres ... enfin quelque chose de différent de son ex en tout cas.

J'y tiens pas tant que ca en fait ! Et puis, ca sert a rien de ressasser le passé !! Mais t'as raison, c'etait mes amis ... ou plutot ceux que je croyais mes amis.

Elle hésita quelques secondes avant d'ajouter quelque chose sur le milieu d'où elle venait, mais elle n'avait plus rien a perdre de toute facon. Et puis, elle avait changé alors c'etait un peu comme si elle parlait d'une autre personne et pas d'elle-meme.

Ouais, j'en ai fais partie. Et j'suppose que vu mon compte en banque, j'pourrais toujours en faire partie si je voulais ...

Et elle laissa sa phrase en suspens ... ne sachant pas vraiment si elle le voulait ou non mais ce serait surement non, parce qu'elle ne voulait pas revivre les memes choses. Mais il restait un truc qu'elle ne s'expliquait pas ... il semblait lire en elle comme dans un livre ouvert ... comme s'il devinait tout sur elle avant qu'elle en parle. Et peut-etre que c'etait le cas, peut-etre que sa carapace avait des failles finalement ... et cette facon si percante qu'il avait de la regarder lui faisait se poser encore plus de questions sur tout et rien ... bien qu'elle se soit promis de plus trop s'en poser. Et quand il prononca son prénom, elle fut parcourue d'un frisson qu'elle ne put pas retenir ... Tyler, elle aimait beaucoup ce prénom mais c'etait juste qu'elle connaissait un Tyler a Tokyo, c'etait pas son ex mais juste un ami qu'elle avait là-bas ... enfin si on pouvait appeller ca un ami. Mais elle se persuada rapidement que ce n'etait pas parce qu'ils portaient le meme prénom qu'ils etaient forcément pareils. Puis, elle prit le chemin de la sortie mais en marchant lentement pour signifier a Tyler qu'il pouvait venir avec elle s'il le souhaitait ... parce que pour une fois, elle acceptait la compagnie de quelqu'un ou plutot elle avait besoin de la compagnie de quelqu'un. C'est d'ailleurs pour cela qu'au fond d'elle-meme, elle souhaitait qu'il la suive. Et elle alla ainsi lentement jusqu'a l'extérieur du batiment, finissant par s'asseoir sur un muret assez bas du coté des escaliers mais qui de l'autre coté devait mesurer deux ou trois mètres avant de toucher le sol. Et elle s'assit là, posant son sac a coté d'elle et laissant ses jambes pendre et se balancer dans le vide ... elle avait toujours préféré etre a l'extérieur, c'etait pour ca qu'elle etait sortie. Elle vérifia rapidement qu'il l'avait suivi et elle fut contente en s'apercevant qu'il etait toujours là. Alors elle sortit sa paire de lunettes de soleil géantes (y a qu'a regarder l'avatar pour voir de quoi je parle lol) de son sac, avec ca, elle pouvait passer pour n'importe quelle gosse de riche de Londres, c'etait d'ailleurs pour cette raison que les lunettes en questions restaient constamment au fond de son sac depuis des mois. Et une fois que ses lunettes furent sur son nez et qu'ainsi personne ne pouvait plus voir ses yeux, elle tourna la tête vers Tyler.

Sasha ... Elwood, si jamais ce nom te dit quelque chose ... la fille de l'ambassadeur d'Angleterre, si ca peux t'aider a te rappeller où t'as déja entendu parler de moi ...

Elle ne savait meme pas pourquoi il l'avait suivi ni pourquoi elle lui parlait comme si elle le connaissait déja mais en tout cas, il semblait ne pas avoir vraiment envie de rester seul lui non plus mais elle n'ajouta pas une parole de plus, lui laissant le temps de se rappeller dans quel magazine people il avait pu la voir. Et en attendant, elle regarda dans le vide a l'horizon, fredonnant l'une de ses compositions dont l'air lui trottait dans la tête depuis un moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Reagan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
100/100  (100/100)
Love: OUI
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Mar 19 Aoû - 12:51

Tyler était en proie à de vives émotions contradictoires. Il se rappelait vaguement l’avoir déjà vue quelque part. La jeune fille le regardait droit dans les yeux, essayant tant bien que mal d’esquiver la question, puis ayant l’air de se lancer, elle déballa tout d’un coup. Non elle n’y tenait plus, non elle ne faisait plus partie de ce monde. Non non non. Elle ne l’avait pas dit comme ça, mais Tyler comprit qu’elle avait souffert à cause de ses soi-disant amis.
Elle jeta la photo et lui, il la regardait toujours. Il y avait ce sentiment en lui qui commençait à le submerger. Il sentait une détresse chez la jeune fille qui lui rappelait la sienne à son arrivée. Il connaissait trop bien ce sentiment pour avoir lui-même eu le don de l’enfouir au plus profond de lui. Ce qui était différent ici, c’est que pour la première fois, il le sentait de façon semblable chez quelqu’un d’autre.

Et c’est sans arrière pensée, qu’il l’écoutait, qu’il ne cherchait plus à jouer d’un air séducteur, pour la première fois depuis longtemps, il était sérieux, si sérieux que l’on aurait pu le croire en colère. Mais il fixait juste la jeune fille, la fouillait, ne s’en privait pas, parce qu’au fond il ne faisait rien de mal, il cherchait juste à la comprendre, la cerner.

Et puis, à son tour elle le regarda, et lui dit son nom d’un bloc, les mots sortirent rapidement de sa bouche, comme s’ils la brûlaient. Elle hésitait, Tyler le sentait. Elle pesait ses mots, mais les gardaient entrecoupés. Sasha Elwood. Ca lui revenait, bien sûr qu’il connaissait ce nom, qui avait fait la une l’an passé dans plein de magazines. Il n’en lisait pour ainsi dire jamais, mais il avait entendu parler de cette fille fêtarde, que l’on disait à problèmes, la fille de l’ambassadeur.

Mais Tyler était le premier à savoir que tout était toujours exagéré dans la presse, des rumeurs, on en faisait des vérités, des actes, on en faisait des crimes ou des abominations, plus on pouvait traîner quelqu’un d’adulé dans la boue, plus on le ferait. Alors oui, comme tout le monde, il entendait plein de choses, oui comme tout le monde, il était libre d’y croire ou non, mais il savait qu’il ne devait jamais juger quelqu’un sans le connaître d’abord, et ce n’était pas sur des rumeurs ou du papier qu’il allait commencer à changer ses principes. Peu importait ce que cette fille avait fait, il s’en fichait. Après tout, elle avait l’air aussi ordinaire que possible, elle était bien tombée dans la même université que lui, là le matin à parler et s’énerver sur son casier. Quoi de plus normal ? Tyler ne croyait plus ces ragots de magazine people. D’ailleurs, il lui avoua sa pensée :

-En effet, je te reconnais vaguement. Mais tu sais, j’ai bien appris qu’il ne fallait pas croire tout ce qu’on y lisait.

Il le savait, puisque lui-même faisait partie de ce monde-là. Il y avait toujours vécu, toujours baigné dedans. Son père aussi était un homme politique qui avait toujours fait passer sa carrière avant sa famille, alors il la comprenait deux fois plus que n’importe qui d’autre. Il la suivit jusqu’à un muret, s’assit à côté d’elle, ils balançaient leurs jambes, comme deux amis qui se tenaient compagnie, simplement.

-Il y a un moment que j’suis ici, mais je vois ce que c’est que de déménager loin des siens. Un homme politique fait souvent passer sa carrière avant même sa famille…

Sauf que Tyler, lui n’avait pas vraiment quitter ses proches à cause des ambitions de son père, mais plutôt à cause de ses reproches…Ce qui en somme n’était pas vraiment différent… De toute façon, ici, il s’était fait des amis, des vrais, et pour rien au monde, il ne repartirait.

Il parlait rarement de lui-même et son passé, même vaguement, mais il s’était senti obligé d’en évoquer quelque chose, pour faire comprendre à Sasha qu’il se sentait concerné, et que bien loin de la juger, il n’était pas comme ça. Peut-être que comme beaucoup de riches garçons, il passait son temps à s’amuser, il aimait bien la compagnie des filles, c’était vrai, mais il avait aussi un profond respect de la souffrance des autres, et n’écrasait que rarement ceux qui le méritaient vraiment. Il ne faisait pas souffrir quelqu’un sans raison, d’ailleurs par ici, ça n’était presque jamais arrivé.

Ils étaient là tous les deux, à attendre que l’université se réveille, dans le petit matin, que les gens affluent, tandis qu’elle sortit une grosse paire de lunettes de son sac, essayant de cacher ses yeux peut-être. Tyler avait l’impression qu'elle cherchait à se cacher derrière ces verres sombres, pour mieux pouvoir l’affronter peut-être. Mais il s’en fichait, lui n’avait pas besoin de lunettes pour la regarder droit dans les yeux. Il avait toujours su faire ça, même avec des gens qu’ils connaissaient à peine.

Sasha se mit à fredonner un petit air, et Tyler l’écouta, parce qu’il comprit que c’était sans doute une musicienne ou une compositrice, et qu’elle avait besoin de se laisser aller à l’inspiration, pour mieux se refaire sa carapace, ou simplement pour changer de sujet. Mais lui, il tourna la tête, et cessa de chercher à la fouiller. Elle ne semblait pas prête à tout dire d’un bloc, ce qu’il comprenait aisément, et il regarda lui aussi au loin, le regard perdu dans l’horizon du matin… Il venait de comprendre autre chose aussi en la regardant. Un sentiment qu’il n’avait jamais, jamais ressenti aussi fort. Il était peut-être entrain de s’attacher plus qu’il ne fallait à cette fille, cette inconnue, qu’il avait rencontré une vingtaine de minutes plus tôt… Allez savoir pourquoi… Il tombait sans doute simplement amoureux, sous le charme, sans oser se l’avouer encore, pour le moment… c’était si nouveau… Il ne voudrait jamais y penser…il ne le savait même pas encore… C’était si inconscient, enfoui si prodonfément… S'en rendrait-il vite compte? Qui sait?! Une chose était certaine : il n'y était pas indifférent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Elwood
Queen of the City
avatar

Féminin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Date d'inscription : 13/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
40/100  (40/100)
Love: Hum ... j'dirais rien ...
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Mar 19 Aoû - 21:32

Elle savait qu'il continuait a chercher a lire en elle, mais ca lui faisait un peu peur que quelqu'un puisse voir en elle aussi bien. Alors elle avais mis ses lunettes de soleil géantes, pour se cacher comme elle pouvait. Elle s'etait dit que, si elle ne pouvait plus se cacher derrière sa carapace, il fallait qu'elle trouve autre chose. Et comme on disait que les yeux etaient le miroir de l'âme, le plus simple pour elle avait été de cacher ses yeux, ca lui avait paru evident. Mais maintenant, elle trouvait etrange de vouloir se cacher comme ca, tout dissimuler ... pourtant elle savait pourquoi elle faisait ca. Elle avait tellement souffert de lire tout ce que les journalistes disaient sur elle a une époque que maintenant, elle n'osait plus rien dire a personne. Surtout que les plus folles rumeurs avaient courues sur elle, comme quoi elle etait alcoolique, droguée, qu'elle couchait avec tous les mecs qu'elle rencontrait, qu'elle trompait son mec tout le temps et qu'elle etait une fille a problèmes, totalement infréquentable. C'etait pour cela aussi qu'elle avait peur de donner son nom a Tyler, parce qu'elle savait qu'il aurait surement une image d'elle assez éloignée de la réalité. En effet, elle n'avait jamais touché a de la drogue, buvait mais finalement assez peu, n'avait jamais trompé son petit copain de l'époque et etait somme toute assez fréquentable quand meme. Mais elle ne savait pas ce qu'il allait penser d'elle en sachant qui elle etait, et, bizarrement, bien que d'habitude elle se fichait complètement de l'opinion des autres sur elle, cette fois, elle n'avait pas envie qu'il ai une mauvaise image d'elle, elle avait comme envie de le connaitre et ne voulait pas tout gâcher avec un passé un peu trop encombrant. Finalement, elle ne savait pas ce qu'il penserait d'elle maintenant ... et ca aussi, ca lui faisait un peu peur. Sa carapace commencait vraiment dangereusement a disparaitre devant ce jeune homme, ce qui donnait a Sasha une étrange impression qu'elle n'avait pas eu depuis longtemps ... l'impression d'etre fragile et d'avoir besoin de quelqu'un pour la protéger. Et cette impression etait d'autant plus désabréable qu'elle savait qu'elle n'avait personne pour la protéger, justement. Mais, une fois qu'elle lui eu dit son nom et qu'elle eut brièvement parlé de son histoire bien qu'elle soit persuadée qu'il la connaissait déja, il eut deux réactions qui l'etonnèrent. D'abord, il sembla perdre son air séducteur pour avoir l'air seulement normal, comme s'il réfléchissait ou reprenait tout simplement son sérieux ... ou alors il laissait lui aussi tomber une certaine carapace face a elle. Elle ne savait pas trop quoi penser et se posait pas mal de questions sur ce jeune homme qu'elle avait rencontré il y a si peu de temps. La deuxième réaction de Tyler qui etonna la jeune femme fut qu'il lui dit qu'il savait qu'il ne fallait pas tout croire de ce qui se trouvait dans les journaux. Et cela la rassura un peu, ainsi il n'allait pas la prendre pour une alcoolique, infidèle, dragueuse et droguée ... c'etait déja pas mal quand meme. Si elle pouvait éviter de retrouver la réputation qu'elle avait a Tokyo, ce serait tant mieux, elle ne supporterait pas de faire a nouveau la une des magazines ou de voir des gens se retourner sur elle dans la rue, parlant dans son dos et ne disant pas forcément que des trucs très sympas sur elle. Mais si Tyler n'y croyait pas, alors cela voulait dire qu'il ne ferait pas courir de fausses rumeurs sur elle et c'etait tout ce qu'elle demandait. Cela dit, au fond d'elle, il lui paraissait assez impossible qu'il s'amuse a colporter des rumeurs sur elle. Elle ne le cernait vraiment pas comme ca.

Dans ce qu'ils disaient, y avait beaucoup plus de faux que de vrai ... j'veux dire, les histoires d'infidélités et de drogues, c'etait n'importe quoi ! Et pour l'alcool, c'etait pas totalement faux mais j'etais pas alcoolique quand meme !!

Encore ce besoin bizarre de se justifier ... elle avait juste envie de rétablir a la vérité, de montrer a ce garçon qu'elle n'etait pas la mauvaise fille qu'on avait décrite, qu'elle sortait juste un peu trop et qu'elle buvait sans doute un peu trop aussi. Mais elle etait dix fois moins pire que ce qu'on avait dit d'elle et elle comptait bien lui montrer, lui prouver s'il le fallait. Lui montrer aussi que maintenant, elle etait juste devenue une fille normale, comme les autres, comme n'importe quelle fille qu'il pourrait croiser dans la rue, qu'elle soit riche ou pas ... bien qu'un petit truc bizarre au fond d'elle lui disait qu'elle n'avait pas envie d'etre si normale et ordinaire pour lui. Ce petit truc lui donnait comme l'envie d'etre un peu spéciale a ses yeux ... sauf qu'elle essayait de ne pas trop écouter ce truc qui lui parlait ... etait-ce sa conscience ? Son cerveau ?? Ou alors son ... coeur ? Elle avait tout de meme un peu de mal a imaginer que ce puisse etre la troisième hypothèse ... Et pourtant lui il savait ce que c'etait, les médias, tout ca ... elle n'aurait meme pas vraiment eu besoin de se justifier si elle n'avait pas eu besoin d'en parler. Parce qu'après l'envie de rétablir la réalité sur sa vie, elle avait aussi eu envie de parler un peu ... elle aurait pu parler d'autre chose mais vu que c'etait de ca qu'ils parlaient avant, elle avait continué. Pas qu'elle ait vraiment envie de se confier a un parfait inconnu mais juste de lui parler. Puis, il prononca une phrase qui permit a Sasha de savoir pourquoi elle se sentait proche de lui. Il avait vécu la meme chose, pas forcément de la meme facon mais il l'avait vécu quand meme. Et tout cela semblait egalement en rapport avec son père, comme pour elle.

Ton père aussi n'est-ce pas ?

Après tout, elle avait déja pas mal parlé d'elle et elle ne savait presque rien de lui, a part son nom, son prénom, le fait qu'il etait riche et qu'il devait etre très dragueur. Alors c'etait a son tour un peu, de parler de lui, de permettre a Sasha de le connaitre un peu mieux. Au plus profond d'elle, elle avait le sentiment qu'il valait mieux que tous ces gosses de riches prétencieux, hautains et égocentriques ... mais elle ne pourrait en etre sure que quand elle le connaittrait mieux, et pour cela, il fallait qu'il lui parle, qu'il se dévoile un peu a elle comme elle l'avait fait avec lui. Et, bien que les cours ne tarderaient surement pas a commencer ... quoi qu'il restait tout de meme une heure avant le début, elle n'avait plus tellement envie d'y aller ... ca commencait sérieusement a devenir une habitude. Sauf qu'elle s'etait toujours promis de ne jamais sécher les cours pour un mec et elle ne pouvait donc pas tout chambouler pour Tyler, qu'elle venait a peine de rencontrer. Non, elle devrait aller en cours bien qu'elle ai surtout envie de connaitre ce garçon etrange, qu'elle avait encore du mal a cerner et a comprendre. Il semblait avoir souffert, avoir du cacher des choses au fond de lui et avoir pris une apparence très sure de lui, qui incluait tout un coté drague ... mais elle, ce qu'elle voulait connaitre, c'etait le vrai Tyler, celui qui, elle en etait certaine, se cachait en dessous de cette carapace et de cette apparente assurance. Peut-etre qu'elle le reverrais, qu'elle le recroiserais dans un couloir. Ou alors, si vraiment elle sentait que le courant passait très bien entre eux, ce qui pour le moment semblait bien se passer, elle lui demanderait son numéro de portable et elle l'appellerait si elle avait envie de le voir, meme si ca n'etait pas trop son genre de demander son numéro a un presque inconnu, mais il faut savoir prendre des risques dans la vie. ... a moins qu'elle ne change d'avis sur cette histoire de séchage de cours ... après tout, ca la tuerait pas de rater quelques heures seulement, non ?? Oulah, fallait pas qu'elle commence a penser comme ca sinon elle risquait de redevenir ce qu'elle etait a Tokyo et c'etait vraiment, mais alors vraiment, pas une bonne idée !! Mais pour le moment, elle pensait pas vraiment aux cours, elle cherchait juste a mieux le connaitre, a apprendre des choses sur lui ... quoi que là, elle chantonnait une de ses compositions qu'elle aimait vraiment ... et bizarrement, c'etait une chanson d'amour assez joyeuse. Faut pas croire non plus qu'elle etait tombée subitement amoureuse de ce mec, nan ! Elle croyait meme que l'amour c'etait pas un truc fait pour elle alors elle croyait juste que ce garçon avait des points communs avec elle, une sorte de passé commun. Et pourtant ... si ce truc qui faisait qu'elle se sentait pas si mal a l'aise avec lui etait un sentiment beaucoup plus fort qu'elle l'avait imaginé ?? Alors elle essayerait surement de fuir a nouveau, juste pour ne pas avoir a souffrir encore. Puis, une fois qu'elle en eut un peu marre de chanter, elle arreta, se laissant aller en arrière et finissant avec la moitié du corps penché en arrière et la tête qui touchait le sol d'un coté tandis que ses pieds se balancaient toujours. Elle avait quand meme gardé une certaine souplesse des cours de danse que sa mère lui avait fait prendre quand elle etait petite ce qui lui permettait parfois de faire des grands écarts, ce genre de trucs. Mais, en ce moment, c'etait un peu comme si elle etait seule et avait oublié la présence de Tyler, ou plutot, elle n'avait pas peur qu'il la juge et elle faisait seulement ce qui lui passait par la tête. Au bout de quelques minutes, elle finit par reprendre la parole, restant tout de meme dans cette position, bizarrement installée certes, mais elle, elle se sentait bien comme ca.

T'es ici depuis longtemps ? Et tu te sens bien ici ?? J'suppose que tu dois etre hyper populaire dans le coin ... ca t'rends heureux ?

Oui, après cette assez longue phase muette et où elle avait surtout auparavant parlé d'elle, elle avait eu besoin d'assouvir son habituelle curiosité et cette fois-ci, elle n'avait pas attendu qu'il parle le premier, elle lui avait posé des questions. Après tout, il n'etait pas obligé de répondre s'il ne voulait pas. Et encore, niveau question, il n'avait rien vu puisqu'une dernière question lui etait venue mais elle l'avait retenue a la dernière seconde " T'as une copine ?". Oui, ca paraissait très osé et ca aurait pu etre pris pour une tentative de drague, c'etait pour ca qu'elle ne l'avait pas posé. Pour elle, c'etait juste une question qui lui permettrait de mieux le connaitre mais elle savait que ca aurait pu etre mal pris par n'importe qui d'autre qui n'avait pas l'esprit particulièrement bizarre et tordu de Sasha Elwood. Et puis, finalement, elle trouva la phrase qui lui permettrait de faire passer sa question totalement inapercue.

J'te demande ca parce que moi, la popularité, ca m'a jamais rendue heureuse. Mais toi t'as surement tes amis, ta famille et ta petite amie qui te rendent vraiment heureux, avec ou sans popularité, non ?

Et voilà, ni vu ni connu, elle avait posé cette question qui lui brulait les lèvres ... peut-etre qu'elle n'etait pas aussi indifférente au charme de ce garçon, bien qu'elle eut vraiment voulu eviter de flasher sur un mec juste en arrivant ici ... mais tomber amoureux, ca s'controle pas, hein ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Reagan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
100/100  (100/100)
Love: OUI
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Dim 24 Aoû - 15:55

Tyler la sentait vulnérable sur les rumeurs de son passé. Il savait pourtant si bien, lui qu’il ne fallait pas se forger une opinion sur de vagues dires. Il la comprenait, et pourtant il avait senti que ce qu’il avait dit à ce propos avait pas mal étonné la jeune fille, qui avait encore essayé de s’expliquer sur l’alcool. Certes, il se doutait qu’elle avait du boire un peu, faire la fête, comme tous les jeunes de leur âge, c’était logique, et ce n’était certainement pas lui qui la jugerait, ou lui ferait la morale sur ce typer d’attitude, qu’il adoptait trop bien et trop facilement… il sentait trop bien qu’elle cherchait à se montrer normale, elle-même, qu’elle ne voulait pas qu’il la voit comme quelqu’un qu’elle n’était pas… d’ailleurs, il ne recherchait pas une Sasha fêtarde, son passé elle l’avait enfoui, et il l’acceptait comme tel, il voulait simplement mieux la connaître, parce qu’elle l’intriguait tant…

Tyler ressentait trop bien le malaise qui s’était installé entre eux depuis un moment, puis Sasha avait rompu le silence, en lui parlant de son père, sa popularité, une éventuelle petite amie, ses amis. Il savait qu’elle le fouillait à son tour, cherchait à le connaître aussi, essayait de le capter, mieux le cerner, mais lui n’était pas prêt à dire tout d’un coup, tout dévoiler. Il avait toujours été mystérieux, secret sur lui-même. Fêtard, populaire, dragueur, certes, mais on savait au fond peu de choses sur son passé, sa venue ici. Pourtant, fait incroyable, il se décidait à dévoiler un peu de lui à Sasha, satisfaire un peu sa curiosité, parce qu’il se sentait si bien là sur le mur, à ses côtés, à l’écouter. Il avait soudain l’impression d’avoir plus facile à parler à une presque inconnue, il se sentait apaisé tout simplement. Il lui répondit alors sur son père, lui parlant un peu de sa famille.

- En fait, avant d’arriver ici, j’ai passé la plus grande partie de mon enfance à New York. Mon père a toujours fait passé sa carrière politique et ses ambitions aussi, avant sa famille. On n’a jamais été très soudé, ma mère n’était pas fort présente non plus, mais je pouvais quand même compter sur elle, et puis… j’ai eu la chance d’avoir un grand frère qui a toujours été là pour moi…

Sur ces derniers mots, sa voix avait légèrement tremblé, mais il s’était promis de ne rien laisser paraître et même si la jeune femme avait peut-être sentit son hésitation, il ne voulait rien en ajouter. Il continua alors simplement son récit, lui décrivant en résumer son arrivée à Londres.

-Il s’est passé plein de choses à New York, qui ont fait qu’il était préférable que je déménage, et je suis arrivé ici, il y a quelques années, où j’y ai terminé mes années de lycée, en faisant la connaissance de plusieurs amis, avec qui je traîne encore à l’unif’…

Il laissa sa phrase en suspens, maintenant qu’il était lancé, il hésitait à poursuivre, craignant peut-être d’en dire trop d’un coup. Il se reporta alors sur sa conception de la popularité. Qu’est ce que c’était après tout ? Une mode, voilà ce qu’il en pensait. Une mode réservée à une élite de gens riches et fêtards, que l’on passait son temps à admirer, envier, jalouser, juger, … Ca avait des avantages, des inconvénients, et il n’en avait vraiment rien à faire d’être populaire ou non. Il lui ajouta alors simplement :

-La popularité, j’pense qu’elle a de bons et de mauvais côtés, tu sais. Souvent, tu ne la choisis pas. Si j’en suis heureux ? Ca me laisse plutôt indifférent, parce que si tu ne te forges pas une certaine carapace contre ça, tu sombres vite, et la moindre de tes erreurs est jugée impardonnable. Mais comme tu dis, pour avoir cette force, il m’a fallu du temps, des amis sur qui j’ai pu et je peux encore compter… C’est vrai que ce n’est pas toujours facile, mais c’est comme ça…

Voilà, il avait juste essayé de résumer sa vie en quelques mots, et son opinion sur la popularité, il n’avait pas envie d’en dire davantage pour le moment, d’ailleurs il ne s’était jamais ouvert autant à une fille qu’il connaissait à peine et qui plus est, qu’il ne cherchait même plus à draguer, parce que la conversation ne s’y prêtait plus, elle devenait par trop sérieuse pour ça. Pourtant, il avait toujours sa mimique charmeuse habituelle, contre laquelle il ne pouvait rien, et il sentait qu’il y avait un « truc » entre Sasha et lui, qu’il ne pouvait toujours pas expliquer. C’était si inconscient…

Et les cours qui allaient bientôt commencer, les gens allaient bientôt affluer, et alors si on les voyait, il savait comment ce serait, les questions, les rumeurs, qui était cette jeune fille, ect. Il ne s’en doutait que trop bien, et espérait que la jeune femme ne s’en formaliserait pas, serait assez forte pour accepter d’être vue avec lui, ce matin-là et si c’était le cas, alors il saurait qu’elle était capable d’affronter à nouveau ce même type de situation… Traîner avec quelqu’un de populaire… ce qui la propulserait d’un pas, vers son passé, mais surtout vers un nouveau départ, qui sait ? Il n’en espérait pas moins, et il se sentait bizarre à cette idée de la revoir, de la fréquenter…

D’ailleurs, allait-elle le quitter pour aller en cours ? Lui s’en fichait, parce qu’il avait l’habitude de rater des journées entières, et celle-ci ne serait que l’addition d’une autre, et d’une précédente, alors une de plus, surtout avec cette charmante jeune femme, n’était pas pour lui déplaire…

Et pourtant, il ne le lui demanderait pas, parce qu’elle devait choisir elle-même, pas se poser la question, il sentait qu’il y avait quelque chose entre eux, et il verrait à ce moment-là à quel point c’était fort ou non, parce que c'était bien avec intention qu'il avait omis de lui répondre à sa question de petite amie ou non.

Il tourna la tête vers elle, la regarda droit dans ses yeux, et chercha dans son regard une réponse à sa question muette…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Elwood
Queen of the City
avatar

Féminin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Date d'inscription : 13/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
40/100  (40/100)
Love: Hum ... j'dirais rien ...
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Dim 24 Aoû - 19:06

En y réfléchissant bien,elle aurait pu se rendre compte qu’elle n’aurait pas eu besoin de se justifier. Après tout, ce qu’elle faisait avant, boire, sortir, faire la fête,draguer, il le faisait lui aussi et le faisait toujours maintenant alors il n’avait pas le droit de la juger. Mais elle avait surtout l’impression qu’il ne cherchait absolument pas a la juger, ca n’était pas son but. Il cherchait simplement a la connaitre a savoir qui elle était vraiment et elle trouvait ca bien. Car ainsi elle savait qu’il ne risquait pas de croire ce que d’autres diraient d’elle,surtout si ces gens ne la connaissaient pas vraiment voir meme pas du tout. Et elle appréciait plutôt qu’il s’intéresse a elle comme ca. Pourtant, c’était loin d’etre dans ses habitudes et cela l’etonnait elle-meme de se rendre compte qu’elle avait envie de lui parler d’elle. Meme si pour le moment, elle n’avait plus tellement envie de se confier. C’était bien la première fois qu’elle acceptait d’en dire autant sur elle a un simple inconnu, mais peut-etre que c’était parce qu’elle avait envie de le connaitre et que donc, il lui semblait normal de lui parler d’elle un peu aussi. En l’ecoutant parler de lui et de sa famille, elle comprit que leurs familles se ressemblaient énormément. Un père aux ambitions politiques tellement grandes qu’il ne vivait que pour son boulot et une mère qui passait son temps entre shopping, œuvres de charité et soirées avec ses amies tout aussi riches qu’elle … il avait plus de ressemblances avec elle qu’elle ne l’aurait cru au départ.

Nos deux familles sont exactement pareilles … a part que moi, j’suis fille unique.

Elle avait préféré ne pas insister sur le sujet du frère de Tyler, sentant bien que c’était un sujet sensible. En effet, elle avait senti le tremblement dans sa voix, qui lui faisait sentir qu’il s’était passé quelque chose en rapport avec son frère qui le faisait encore souffrir. Et meme si elle ne savait pas ce qui s’était passé avec ce frère, elle aurait souhaité en savoir plus, peut-etre l’aider, le consoler parce qu’elle voyait bien que cela le rendait plus triste et mélancolique que ce qu’elle avait vu de lui pendant les minutes d’avant. Elle l’ecouta ensuite parler de ses amis mais elle sentait bien qu’il hésitait a parler, a se confier mais elle n’avait pas l’intention de l’obliger a parler. Elle voulait juste le connaitre un peu pour commencer et puis, s’il ne lui disait pas tout tout de suite, cela leur donnerait une bonne raison de se revoir s’ils le souhaitaient … et Sasha avait plutôt envie de le revoir pour le moment, bien que cela ne soit pas dans ses habitudes de penser cela. Il lui parla ensuite de sa popularité, comme s’il cherchait a s’eloigner du sujet de sa vie et de ses amis, de son passé, ce qu’elle comprenait très bien. Et elle se rendit vite compte qu’il n’était pas si heureux que ca d’etre populaire … en fait, ca n’avait pas de réelle importance pour lui.

Dans mon cas, ca a eu plus de mauvais que de bons cotés … mais c’est surement aussi parce que je me suis retrouvée toute seule face a ca … mais ce qui est sur c’est que ca ne m’a jamais rendue heureuse !!

Et elle commencait a se dire que si ses amis de Tokyo avaient été différents, alors tout aurait pu etre différent, elle n’aurait peut-etre pas été malheureuse comme elle l’avait été et elle aurait peut-etre mieux vécu sa popularité de l’epoque. La vision de la popularité qu’avait Tyler lui semblait tout a fait réaliste. C’était le genre de choses qu’on ne pouvait supporter que si on était bien entouré, or elle ne l’avait pas été du tout. Sasha savait qu’il n’en dirait pas plus aujourd’hui sur sa vie ni sur ses pensées mais elle ne trouvait pas cela si mal. Après tout, elle non plus ne souhaitait pas lui parler d’autres choses de son passé et de sa vie et ce qu’elle savait lui suffisait. Mais il n’avait pas répondu a la question la plus importante qu’elle lui avait posé, celle de sa possible petite amie … peut-etre l’avait-il trouvée trop personnelle, elle ne savait pas. En tout cas, ce qui était sur, c’était qu’il avait bien compris les raisons de la question meme si elle avait cherché a la cacher au milieu d’une phrase et au milieu d’autres questions. Et alors qu’elle se demandait pourquoi il n’avait pas répondu a cette question, elle entendit les premiers élèves arriver sur le Campus … le temps avait passé plus vite qu’elle ne l’avait pensé mais elle n’avait pas vraiment envie de se séparer du jeune homme tout de suite. Elle savait pourtant que si on la voyait parler avec lui, des rumeurs commenceraient a courir sur elle et elle ne le souhaitait pas vraiment mais pour le moment elle s’en fichait. Après tout, elle faisait ce qu’elle voulait de sa vie et elle parlait a qui elle voulait. Et il l’avait dit lui-même, pour supporter la popularité, il suffisait d’etre bien entourée et elle savait qu’ici elle arriverait a etre bien entourée. Parce qu’elle avait déjà une vraie amie et qu’elle se disait que Tyler pourrait lui aussi devenir un ami … ou plus, meme si elle se refusait encore a l’avouer. Elle se fichait de ce qu’on dirait d’elle tan qu’elle aurait de vrais amis. Au moment où la sonnerie du premier cours de la journée sonnait, elle releva instinctivement les yeux vers lui et croisa son regard. Et dans ses yeux, elle crut voir une question, comme s’il se demandait, ou s’il lui demandait, si elle avait l’intention d’aller en cours ou non. Mais elle décida de ne pas répondre vraiment, puisqu’après tout il ne lui avait pas vraiment posé la question non plus. Elle se contenta donc de hausser les épaules tout en continuant de le regarder dans les yeux … ca allait finir par devenir une habitude ca, d’ailleurs. Et pour etre sure qu’il comprenne bien son intention de ne pas assister a ses cours d’aujourd’hui, elle ajouta une petite phrase qui voulait tout dire.

Si on m’demande, j’dirais que je l’ai pas entendue …

Biensur, elle parlait de la sonnerie. Elle ne savait pas ce qu’elle allait faire de sa journée mais pour l’instant, elle ne pensait vraiment pas mettre les pieds dans une salle de cours. Finalement, elle était pas si mal sur ce mur, avec ce garcon qu’elle connaissait meme pas ou presque.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Reagan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
100/100  (100/100)
Love: OUI
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Lun 25 Aoû - 15:59

Tyler se rendait compte qu’ils étaient passés par des épreuves semblables, et pourtant, Sasha avait l’air d’avoir réussi à les surmonter, à changer, à être passée à autre chose. Alors que pour lui, c’était en réalité tout le contraire, mais ça bien sûr personne ne le savait, et lui-même n’osait se l’avouer. Il ne lui dit même pas qu’il était fils unique aussi désormais, car les mots étaient trop durs encore pour sortir de sa bouche, il ne l’acceptait pas, et ne le dirait donc pas encore.

Il ne cherchait pas à ce qu’on le console, qu’on le plaigne ou quoique ce soit d’autres, il souffrait simplement d’en parler, se voilait encore la face, et n’était pas prêt à aborder un sujet aussi brûlant que personnel, pas maintenant du mois.

Tyler leva les yeux au ciel, profitant de la légère brise du matin, et du vent qui fouettait leur visage, leur cheveux,… il se tourna une nouvelle fois vers Sasha, l’écoutant avec quiétude, parce qu’avec cette fille, il était apaisé au son de sa voix, et il l’écoutait, avec attention, il aimait ça. Elle lui dit que pour elle la popularité s’était plutôt mal passée, mais Tyler avait essayé de lui répondre d’une manière neutre, plus réaliste. Il sentait que les amis de la jeune fille lui manquaient, ou alors elle s’était sentie trahie et elle était déçue. C’est clair, elle n’avait connu que les mauvais côté, et Tyler ne voulait pas qu’elle le regrette. Il s’apprêtait à lui dire quelque chose, lorsque la sonnerie de la matinée fit entendre un son strident. Il attendit donc de voir ce que ferait Sasha, qui ignorant sa question muette, lui répondit du même coup de sa petite phrase décalée et indirecte. Tyler comprenait souvent mieux les sous-entendus et les silences prolongés que les paroles qui accompagnaient la conversation, puisqu’il n’était lui-même pas très bavard.

Comme deux amis de longues dates, ils continuaient à se fixer, et alors Tyler prit d’une impulsion subite, posa sa main sur celle de Sasha –comme premier contact-, la regardant toujours et lui répondit à ses mauvaises expériences de la popularité, d’une façon amicale :

-Tu n’es plus obligée d’être seule, tu sais. Je connais trop bien ce sentiment de solitude, que pour laisser quelqu’un vivre ça en silence…

Ca y est, il lui avait fait une sorte de… de quoi au fait ? Une déclaration sous-entendue ? Nann, ce n’était pas vraiment le genre de Tyler ; s’il devait dire quelque chose d’aussi important que ça, il l’aurait fait avec franchise. Là, c’était juste une proposition pour qu’ils deviennent euh.. Amis en quelques sortes, du moins pour le moment en tout cas. Il espérait qu’elle comprendrait la nuance, parce qu’il aimait être à ses côtés, l’écouter, enfin surtout partager des silences prolongés, et il avait juste envie de traîner là, et pourtant il avait vu comme le temps passait vite.

Comprendrait-elle ? Voilà la question, parce qu’il n’avait justement pas voulu être pressé, et voulait apprendre à la connaître avant de faire le point sur ses propres sentiments.

L’avait-elle réellement fait craquer, lui, le tombeur indifférent de toutes ces filles ?

Il attendit, regardant dans le vide, le cœur battant, la sentant tressaillir légèrement, tandis que les étudiants qui arrivaient commençaient à les dévisager, en fixant surtout le regard sur leurs mains…

Tant de questions, pour si peu de réponses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Elwood
Queen of the City
avatar

Féminin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Date d'inscription : 13/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
40/100  (40/100)
Love: Hum ... j'dirais rien ...
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Lun 25 Aoû - 19:45

Le plus étrange pour Sasha était de se rendre compte que Tyler et elle avaient tous les deux souffert, pour des raisons différentes, mais elle, qui s’était retrouvée toute seule avait réussi a passer a autre chose, a oublier un peu tout cela alors que lui, qui semblait pourtant bien entouré, semblait toujours aller assez mal au fond de lui, même si elle voyait bien qu’il cherchait a le cacher et a enfouir tout ca au plus profond de lui. Elle savait pourtant que ce n’était pas la meilleure solution. La meilleure solution consistant à en parler ou au moins à exprimer ce qu’on ressentait. Et c’était ce qu’elle avait fait même si elle était toute seule. Sauf qu’au lieu de se confier à quelqu’un, elle avait tout écrit, elle s’était confiée à sa guitare et à ses partitions et c’était ainsi qu’etaient nés la plupart de ses textes. Elle non plus n’avait pas voulu parler de quoique ce soit a son entourage, a sa famille, parce qu’elle n’avait pas envie d’étaler ca devant tout le temps. Mais elle avait réussi à faire sortir tout cela d’elle par ses textes alors que lui n’avait eu aucun moyen de passer a autre chose … mais peut-être qu’elle pourrait l’aider pour ca. Mais pour qu’elle puisse essayer de l’aider, il faudrait au moins qu’elle sache ce qui le rendait parfois si triste. Pour l’instant, elle savait juste que cela avait un rapport avec le frère de Tyler mais elle n’en savait pas plus et finalement, elle ne savait pas grand-chose. Et pendant que Sasha réfléchissait et pensait à tout cela, un silence s’installa un peu. Mais pas le genre de silence gênant qu’on a parfois dans les conversations, c’était plutôt un bon silence, qu’ils semblaient apprécier tous les deux. Sasha n’était pas vraiment du genre a parler tout le temps, elle pouvait parfois devenir assez bavarde mais c’était très exceptionnel et ca ne durait jamais très longtemps. Et Tyler semblait comme elle préférer le silence pour le moment. C’est dans ce silence qu’il décida de faire quelque chose qui surpris un peu Sasha. Il posa sa main sur la sienne et ce fut vraiment quelque chose a laquelle elle ne s’attendait pas venant de lui. Et les quelques mots qu’il lui dit après avoir posé sa main sur la sienne posèrent quelques problèmes a Sasha. Tout simplement parce qu’elle ne savait pas comment elle devait comprendre cette phrase. Est-ce qu’il voulait dire qu’il serait là pour elle si elle en avait besoin ? Est-ce qu’il voulait lui proposer une sorte de début d’amitié ? Ou est-ce qu’il voulait plus que ca ..? Elle n’en savait absolument rien mais ne voulant pas prendre de risques, elle préférait considérer cette phrase comme une sorte de … proposition d’amitié. Même si le terme n’était pas forcément correcte mais au moins, comme ca elle ne risquait pas trop de se tromper. Sauf que maintenant il fallait bien qu’elle trouve quelque chose a lui répondre. Quelque chose qui serait assez neutre pour qu’il ne sente pas le fait qu’elle ne savait pas comment comprendre sa phrase …

T’as raison, j’devrais pas rester seule … surtout que j’pense pouvoir trouver des amis beaucoup mieux que ceux que j’avais a Tokyo.

Hop, voilà, la confusion de ce qu’elle pensait des mots de Tyler était passée inaperçue grâce a cette petite phrase et elle espérait qu’il ne s’était aperçu de rien. Pendant tout ce temps, elle n’avait pas retiré sa main de la sienne, elle ne l’avait même pas bougée, parce qu’elle n’en avait tout simplement pas envie. Bien sur, tout le campus pouvait les voir se tenir la main mais elle n’y faisait pas vraiment attention. Elle se disait qu’ils pouvaient bien penser ce qu’ils voulaient. D’habitude, elle faisait toujours très attention a ce que les gens pouvaient penser d’elle, vis-à-vis de son passé, mais bizarrement, depuis qu’elle était avec Tyler, elle y pensait moins, elle pensait moins aux autres, peut-être qu’il avait un effet bénéfique sur elle, comme s’il la rassurait sur le fait que les autres ne connaissaient pas forcément son histoire et qu’elle n’avait pas à s’occuper d’eux. Ce jeune homme lui faisait vraiment un effet bizarre … et au fond d’elle, elle avait bien une petite idée de ce que cela pouvait être mais elle ne voulait vraiment pas se l’avouer. Elle préférait se voiler la face encore pour le moment. Elle ne savait pas où tout cela allait la mener mais elle savait qu’elle risquait d’être une des rumeurs du Campus cette semaine ou même ce mois-ci puisqu’elle sentait les regards posés sur elle, elle ne pouvait pas s’empêcher de les sentir … et elle les entendait aussi parler, parce qu’elle ne pouvait pas faire autrement que de les entendre. Mais tant pis … pour le moment, elle avait juste envie de se laisser aller un peu pour voir ce qui se passerait, même si elle ne savait pas ce qu’elle allait faire de sa journée et elle ne savait même pas s’il comptait passer la journée avec elle ou non. Là, elle aurait juste eu envie de débrancher son cerveau pendant quelques heures.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Reagan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
100/100  (100/100)
Love: OUI
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Sam 30 Aoû - 20:25

Même si Sasha avait essayé de cacher son trouble lors de la phrase, Tyler ne put que ressentir cet embarras dans lequel il avait glissé la jeune fille, il s’en rendait trop bien compte que pour l’ignorer.

Il avait par ce geste voulut démontrer qu’il pourrait éventuellement l’aider à passer au-dessus du regard des autres, il avait posé la main sur la sienne pour le lui faire comprendre, et il savait comment les gens qui arrivaient seulement à l’université, les observaient comme d’habitude, des regards emplis de questions, ce matin-là.

Il avait la sensation que des filles, en particulier, jalousaient Sasha au plus haut point, et s’empresseraient de lâcher des rumeurs plus farfelues les unes que les autres à leur encontre, d’autres qui seraient des piques directes, ect. Il savait comment ça fonctionnait, et il voulait que Sasha reste avec lui, pour essayer de surmonter cet obstacle. Si elle y arrivait, alors ce serait un premier pas vers l’indifférence qu’elle porterait aux autres, parce qu’alors, elle n’aurait plus de soucis de ce qu’ils pourraient penser d’elle.

Le jeune homme était rôdé de ces attitudes, mais il espérait qu’en restant avec lui, Sasha se ficherait de ce qu’on pourrait dire. Et en lui répondant de façon neutre comme elle l’avait fait, elle avait réussi à surmonter son embarras, presque à le masquer, c’était presque passé inaperçu. Le plus dur avait été fait. Elle avait l’air de prendre une résolution, et son courage à deux mains, pour assumer le fait qu’elle était avec un des gars les plus populaires du lycée.

En d’autres termes, elle acceptait sa compagnie, et lui, bien qu’il ne voulait pas encore se l’avouer, en était plutôt satisfait. Avec cette fille, il ne se sentait pas le besoin d’être un charmeur, et un séducteur, ni toute autre image que l’on attendait de lui. Il voulait se contenter d’être lui-même, parce qu’elle aussi était passée par des épreuves dont elle n’était ni fière, ni ressortie indemne. C’est seulement comme ça que l’on pouvait comprendre que tout n’était pas toujours si simple quand on avait tout pour soi.

Il la regardait se perdre dans ses pensées une nouvelle fois. Il l’observait de profil, elle avait l’air si fragile, et pourtant si déterminée… et même si de la tristesse avait pu s’installer sur son visage, elle semblait en ce moment-même rayonnante.

Que penser ? Il ne savait pas où ça allait le mener de se lier avec cette fille… Mais il voulait apprendre à mieux la connaître. Le problème était, combien de temps resterait-elle ici ? Comptait-elle encore repartir prochainement ? Elle avait beaucoup déménagé, il le savait, et elle était arrivée depuis peu de Tokyo. Il risqua alors une question.

-Tu comptes te fixer ici alors ?

Il ne savait pas ce qui lui prenait de demander ça. Depuis combien de temps s’intéressait-il à ce genre de choses ? Depuis qu’il connaissait Sasha tiens… Et depuis qu’il comprenait qu’il était entrain de s’attacher de façon différente à la jeune femme, qu’à bien tant d’autres…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Elwood
Queen of the City
avatar

Féminin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Date d'inscription : 13/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
40/100  (40/100)
Love: Hum ... j'dirais rien ...
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Sam 30 Aoû - 22:06

Elle savait qu'il avait senti son trouble ... elle ne savait vraiment plus cacher ses sentiments et elle s'etait vite rendu compte a quel point sa carapace etait fragile malgré ce qu'elle voulait faire croire. Mais après tout, elle se fichait un peu qu'il ai vu son trouble. Elle avait essayé de le cacher et ca n'avait pas marché ? Alors tant pis, c'etait pas si grave. Après tout, elle avait bien le droit d'etre troublée et de se poser des questions, et puisqu'il ne semblait pas avoir l'intention de faire une remarque sur l'attitude de Sasha, alors c'etait que pour lui non plus ca n'etait pas si grave. Depuis qu'elle lui parlait, qu'elle etait avec lui, elle avait changé. Et c'etait assez bizarre pour elle de changer aussi vite. Mais, rien qu'en lui parlant, en le regardant, elle avait comme perdu sa carapace. C'etait comme s'il l'avait fait disparaitre ou tout simplement, sa carapace s'etait cassée car elle n'en avait plus besoin, ou du moins, elle n'en avait pas besoin avec lui. Elle aurait peut-etre besoin de la reprendre plus tard mais elle n'en etait meme pas sure. Peut-etre qu'il avait réussi a lui donner la confiance en elle qui lui manquait en quelque sorte pour arriver a ne plus faire attention a ce que les autres pouvaient penser et dire. Elle ne savait pas encore si ca allait durer mais pour le moment, elle se fichait que les autres la regardent et pour elle, c'etait vraiment quelque chose de nouveau. Elle etait vraiment passée par tous les niveaux par rapport au regard des autres, tout d'abord elle avait voulu qu'on la regarde, qu'on l'admire et elle voulait sentir le regard des autres sur elle, parce que le regard des autres lui renvoyaient une image de fille populaire et heureuse. Et soudain, ce regard avait changé et elle avait commencé a l'eviter jusqu'a vouloir a tout prix passer totalement inapercu. Et maintenant, elle en etait arrivée a ce que le regard des autres n'avait plus d'importance pour elle. Et elle avait bien envie que cela continue comme ca. Puis, Tyler lui posa une question, brisant ainsi le silence qui finalement, commencait a devenir pesant quand meme. La question n'etonna pas tellement la jeune femme vu que beaucoup de gens avaient tendance a lui poser le meme genre de questions. Mais venant de lui, ca lui faisait plaisir finalement. Parce que cela montrait qu'il s'intéressait a elle et elle ne pouvait pas dire qu'elle etait contre le fait que Tyler s'intéresse a elle, ca lui plaisait vraiment bien qu'elle aurait dit le contraire si on lui avait posé la question.

Oui. La ville me plaît, j'ai mes études a finir et si on compte pas le temps pourri qu'on a la plupart de l'année, j'me plais vraiment ici.

Puis, soudain, elle ne sut pas vraiment ce qui lui prenait mais elle se retourna et fixa tous les gens qui passaient, le regard fixé sur leurs mains. Et ca lui donna une envie de rire assez incontrôlable. Le genre de fou rire qu'elle n'avait pas eu depuis très longtemps mais surtout le genre de choses qu'elle avait du mal a arreter une fois qu'elle avait commencé a rire. Elle n'arrivait pas a savoir si les gens la regardaient bizarrement a cause de la main de Tyler sur la sienne ou si c'etait parce qu'ils se rendaient compte qu'elle se moquait d'eux. De toute facon, ca changeait pas grand chose au fait que Sasha etait morte de rire rien qu'en regardant leurs visages. Son fou rire toujours pas calmé, elle se retourna vers Tyler qui ne semblait pas tellement comprendre pourquoi elle riait comme ca. Elle attendit alors quelques secondes, pour arriver a articuler sans rire tout le temps, sinon il n'aurait rien compris a ce qu'elle avait dit.

Désolée, j'ai pas pu m'en empecher ! Ils sont tellement ... ridicules, a s'imaginer tout un tas de trucs sans raison !! Ca m'a toujours fait rire. Quoi que ... p'tetre qu'on leur donne des raisons de s'imaginer des choses aussi, mais tant pis !

Et elle continuait a rire comme ca, de façon totalement naturelle. Sasha avait cette facilité a passer du rire aux larmes, rien qu'en regardant quelque chose. Elle pouvait penser a des choses très sérieuses et deux secondes après, eclater de rire parce qu'elle avait vu quelque chose de particulièrement drôle. Et pour le moment, les regards de ces filles jalouses et de tous ces gens qui les fixaient etait quelque chose de particulièrement amusant et divertissant pour elle. Sans compter qu'elle adorait ce sentiment qu'elle avait quand elle voyait toutes ces filles qui l'enviaient alors qu'elle ne faisait quasiment rien. Finalement, elle trouvait ca plus amusant que tout le monde la regarde plutot que de passer inapercu ... ou en tout cas, elle trouvait cela drôle quand elle etait vue de tout le monde avec Tyler.

J'suppose que j't'apprends rien de nouveau, mais elles sont toutes extrêmement jalouses de moi, là ! Y a vraiment rien de plus drôle que des filles jalouses pour rien !

Et ca la faisait rire. En espérant qu'il ne la prenne pas trop pour une folle a rire comme ca. Quoique, elle etait assez folle de toute facon, alors il aurait raison de la voir comme une folle. Mais une gentille folle hein, pas le genre qu'on doit enfermer dans un asile.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Reagan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
100/100  (100/100)
Love: OUI
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Dim 31 Aoû - 14:12

Sasha éclata de rire. La réaction de ces gens autour d’eux la faisait rire tout simplement. Au début, Tyler la crut légèrement hystérique, mais légèrement. Puis il comprit, que loin d’être nerveux, c’était un rire clair et sûr de lui. Il se surprit lui-même à y prendre goût. Si Sasha riait de la situation, c’est qu’elle se sentait bien, à l’aise, avec lui, et qu’elle avait juste envie d’être elle-même.

Depuis qu’elle lui avait confié qu’elle resterait bel et bien, il avait ressenti toute autre chose, il n’avait plus l’impression qu’elle lui échappait, mais qu’au contraire elle cherchait à retarder le plus possible le moment où ils devraient se quitter.

Tyler avait l’habitude de ces racontars, de ces jalousies, d’ailleurs il n’en avait plus cure désormais. Il dit simplement à Sasha, d’un air énigmatique et songeur :

-Je ne sais pas s’il n’y a pas de raisons de l’être, fit-il d’un souffle. Mais on s’en fiche de ce qu’il en pense de toute façon.

Rah ! Encore cet air de sourire confiant et sûr de lui, de dragueur. Cette attitude lui revenait toujours, mais il n’en pouvait rien, il était comme ça, c’est tout.

Soudain, il eut envie de changer d’atmosphère, de quitter l’université, de marcher dans la ville. Il regarda Sasha, qui avait l’air de penser à la même chose, c’est presque dans un souffle commun qu’ils murmurèrent :

-On Bouge ?

Bien sûr qu’ils bougeraient, ils avaient besoin l’un comme l’autre de s’isoler de cet endroit où on les dévisageait constamment, observaient leur moindre faits et gestes. Sasha avait l’air de vouloir le suivre, plutôt que de le mener dans un endroit. Il eut soudain une idée et tout en sortant de l’université, il se dirigea vers les quartiers de West End, et ils marchèrent un moment silencieusement. Soudain, il eut un air songeur, observa Sasha une nouvelle fois, et était tout à coup certain d’avoir affaire à une musicienne, il avait l’air si sûr, qu’il pénétra dans une boutique de disque, de vieux disques, où vinyles étaient les rois. Il ne l’avait jamais avoué à personne, mais il avait toujours aimé les vinyles, et préféré cela aux cd bâclés d’aujourd’hui… ca ne faisait pas très « gosse de riche » mais il s’en fichait, avec Sasha ces frontières là étaient tombées depuis bien longtemps…

- Je ne l’ai jamais dit à personne, confia-t-il, mais j’aime beaucoup toutes les sortes de vieux disques… ca m’arrive encore de traîner ici parfois…

Comment pouvait-il être si sûr que ça pourrait être le cas de Sasha ? Qu’elle aimait peut-être ça elle aussi ? Il n’en savait rien, il le sentait, et avait juste envie de partager ça avec elle.

Soudain, il se souvint d’une sorte de jeu qu’il faisait avec son frère aîné, quand ils étaient petits, et partageaient tout. C’est-à-dire, quand ils allaient ensemble quand Tyler habitait encore à new York, dans les boutiques de vieux disques. Ca consistait en « Tu me ferais écouter quoi si… » On disait une chanson, et on la cherchait parmi les vinyles. Il ne l’avait jamais fait ici, avec personne, il n’avait jamais partagé ça avec quelqu’un, ni même avec ses meilleures ami(e)s… Depuis la perte de son frère, de cet accident horrible, plus jamais il ne l’avait fait… Et là, il se retrouvait à vouloir essayer ce jeu avec Sasha, et tout en y pensant, il lui lança alors :

-Tu me ferais écouter quoi si… j’avais un ami imaginaire ?

Et voilà, c’était sorti tout seul. Il attendit qu’elle lui cita une chanson, chercha parmi les vinyles et la trouvant, la garda de côté. Il lui demanda encore deux trois chansons, comme elle lui ferait écouter quoi, s’il devait relever des défis, ect… elle-même avait l’air de se prêter au jeu, lui citant des chansons, et ils rirent beaucoup de ce jeu…

Quand soudain, il profita du moment pour lui glisser…

-Et... Laquelle de tes compos me ferais-tu écouter, quand je suis avec toi ?

Et voilà, il avait lâché les mots dans un flottement d’incertitude, sans savoir si elle était vraiment musicienne à 100%, mais Tyler avait une intuition perçante qui lui faisait rarement défaut, il savait lire dans les gens, mais il était aussi très observatif…

Une guitare tout à l’heure dans le casier de Sasha, ne lui avait que vaguement échappé, et maintenant il attendit de voir la réaction de la jeune femme, espérant ne pas l’avoir mise mal à l’aise, par le fait qu’il devinait beaucoup trop de choses à la fois…


(HJ: désolée j'ai un peu pris beaucoup de libertés pour avancer un peu...=s)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Elwood
Queen of the City
avatar

Féminin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Date d'inscription : 13/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
40/100  (40/100)
Love: Hum ... j'dirais rien ...
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Dim 31 Aoû - 19:07

[HJ : c'est bien, t'facon fallait que ca avance lol Wink ]

Non non, elle pas hystérique, elle est juste légèrement tarée sur les bords ! Mais fallait pas que Tyler s'inquiète, c'est pas contagieux, il risque pas de finir comme elle. Faudrait quand meme pas qu'elle finisse par lui faire peur, surtout qu'elle comprendrait pas comment elle avait pu lui faire peur, la pauvre ! Enfin, pour le moment, il avait l'air de plutot bien supporter sa folie et de pas trop avoir peur donc ca devrait aller. Et puis, il finira par s'y habituer et par voir qu'elle est pas si hystérique que ca. Tiens, le dragueur est de retour ! C'est ce que venait de se dire Sasha après ce que venait de dire Tyler ... cela dit, elle commencait a s'y faire voir p'tetre meme a l'apprécier ce coté dragueur. Elle finirait p'tetre meme par s'y attacher finalement.

Totalement d'accord, on en a absolument rien a faire !

Elle ne répliqua rien au fait qu'il ai dit qu'il ne savait pas s'il n'y avait pas de raisons pour les autres de s'imaginer des choses ou d'etre jaloux, parce qu'elle ne savait pas tellement comment prendre cette phrase et qu'elle préférait la laisser comme ca, sans répondre, pour le moment. Et au moment où elle prononçait les mots 'on bouge', parce qu'elle avait envie de changer d'air, elle se rendit compte qu'il l'avait dit en même temps qu'elle. C'est donc en meme temps qu'ils se levèrent, que Sasha récupéra son sac et qu'elle suivit Tyler vers la sortie du Campus puis dans les rues de Londres. Elle le laissa la guider parce qu'elle ne savait pas très bien où aller. C'est ainsi qu'elle le suivit jusqu'a une boutique de vinyles, le meme genre que celle où elle allait a Tokyo, en version anglaise biensur. Elle commenca a jeter un coup d'oeil global sur la boutique puis se mit ensuite a fouiller parmi les bacs, cherchant un truc qu'elle ne connaissait pas ou qu'elle recherchait. Puis, Tyler lui fit diverses révélations et c'est a ce moment-là qu'elle comprit qu'elle etait différente pour lui, parce qu'il n'aurait pas dit cela a n'importe qui, vu qu'il disait lui-meme ne l'avoir jamais dit a personne d'autre.

J'avais presque la même a Tokyo ... sauf que là-bas, la moitié du magasin etait rempli de musiques japonaises ... mais j'y venais presque toutes les semaines !

Ce qu'elle venait de dire n'avait surement pas un grand intêret mais cela lui avait permis de dire a Tyler que cela leur faisait également un point commun. tout en regardant les nombreux vinyles, elle en reconnut certains qu'elle avait chez elle et d'autres qui lui avaient inspiré certaines de ses mélodies. Elle s'etait toujours inspiré de ce qu'elle connaissait pour ses propres compositions, en les modifiant et en les adaptant pour elle biensur, elle ne copiait pas les chansons des autres. Et tandis qu'elle se replongeait dans ses propres souvenirs, Tyler proposa un jeu, ou plus exactement, prononça une phrase tout droit sortie d'un jeu que Sasha connaissait assez bien, bien qu'elle n'y ai pas joué souvent elle-meme. Elle se mit alors a fouiller plus rapidement parmi les vinyles tout en se demandant ce qu'elle allait lui faire ecouter. Une fois qu'elle eut trouvé, elle cita la chanson, trouva le vinyle et le lui donna. Ils refirent la meme chose plusieurs fois et cela amusait vraiment Sasha, de plus, ils etaient tous les deux plus détendus depuis qu'ils avaient quittés l'université et qu'ils etaient arrivés ici. Après que Tyler lui ai posé une autre question commencant pas 'Tu me ferais écouter quoi, si ...', elle chercha a nouveau un vinyle. Elle avait donc la tête au dessus des bacs de vinyles, cherchant une chanson qui pourraient convenir quand il posa une nouvelle question. Elle s'attendait a un truc plutot classique mais deux choses la surprirent. D'abord, il evoqua ses compositions, et elle etait sure de ne pas lui en avoir parlé, alors soit il avait vraiment le pouvoir de deviner des choses sur elle, soit il avait dit ca pour savoir si elle composait ou non. Et la deuxième chose qui la surpris fut qu'il lui demandait ce qu'elle lui ferait ecouter comme compositions quand il etait avec elle. Alors, là, soit elle etait folle, soit cette phrase avait un sens caché ! Mais p'tetre qu'elle etait seulement folle en fait. Elle releva alors la tête du bac a vinyles, regardant Tyler tout en repassant mentalement toutes ses chansons, en cherchant une qui pourrait convenir. Mais elle ne trouva rien ... elle se sentait bien avec lui et il lui aurait fallu quelque chose d'agréable a écouter et de surtout pas triste, sauf que ca, parmi les chansons qu'elle avait écrite, elle avait pas vraiment en stock.

J'crois pas avoir de chansons qui convienne ... mais j'pense pouvoir improviser !

Elle avait jamais vraiment fait d'impros musicales mais elle pouvait toujours essayer. Elle alla alors demander au gérant du magasin si il avait une guitare, elle récupéra donc le vieil instrument qu'il avait et rejoint Tyler tout en vérifiant qu'elle etait accordée. Elle n'avait pas vraiment envie de jouer un truc qui sonnerait faux. Elle s'assit ensuite sur une chaise, en face de Tyler, la guitare posée contre elle. Elle resta silencieuse quelques secondes, le temps de réfléchir a quoi jouer et elle se laissa ensuite emporter par sa propre inspiration. Elle commenca a jouer quelque chose de doux mais d'assez joyeux, quelque chose qui pouvait exprimer tout ce qu'elle ressentait et le fait que pour une fois, elle etait juste bien. Et finalement, ce qu'elle jouait ressemblait un peu a ça mais dans une version acoustique a la guitare et aussi sans les paroles, parce qu'elle n'avait pas vraiment eu l'occasion d'inventer de paroles pour cette mélodie. Une fois qu'elle eu joué pendant un moment, elle s'arreta, reposant la guitare par terre et se leva tout en regardant Tyler, elle savait pas ce qu'il en penserait mais au moins, elle avait joué ce qu'elle avait eu envie de jouer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Reagan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
100/100  (100/100)
Love: OUI
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Mer 3 Sep - 18:26

Tyler appréciait ce moment passé avec Sasha. Ce n’était pas le genre de fille à se prendre la tête et comme le disait l’expression, elle joua le jeu jusqu’au bout. Elle lui cita l’une ou l’autre chanson, chercha parmi les vinyles, lui avouant qu’elle avait aussi ses habitudes de fréquenter un magasin de vinyles à Tokyo… Tyler garda précieusement les deux trois vinyles qu’elle lui avait remis, il les garderait, les achèterait sans doute, et les écouterait pour mieux connaître sa euh… sa quoi au fait ? Nouvelle amie ? Connaissance ? Autre chose ?... au travers des vinyles.

Il aimait essayer de deviner et de lire la personnalité au travers des gens, et avec son sens de l’observation aigu, il n’avait jamais vraiment eu de difficulté pour ce faire, chez lui c’en était presque même devenu un don. Il savait souvent dire après une première rencontre, si une personne l’intéressait, et surtout s’il avait envie de la revoir.

Ce qui souvent n’était pas vraiment le cas en fait… Mais* pour le moment, il n’avait toujours pas décidé avec Sasha, il voulait juste profiter, et à sa grande surprise, au lieu de lui répondre directement à sa question, elle improvisa –il adorait être surpris, ça n’arrivait presque plus- et prenant une guitare qui se trouvait dans le magasin (appartenant au gérant), s’assit sur un tabouret qui traînait là parmi les rayons, et regardant les accords de la guitare, tout en fixant son joli regard dans les yeux de Tyler, elle se mit à fredonner une mélodie qui devait ressemblait à ce qu’elle devait ressentir en ce moment.

Ca ressemblait à quelque chose de positif, à du bien être, Tyler n’arrivait pas à bien cerner ni à exprimer ce que c’était. En fait, il avait exactement l’impression que c’était ce qu’il ressentait au fond de lui ; c’était exactement ça : Sasha jouait ce qu’il ressentait, c’était dingue ! Et si elle-même jouait ce qu’elle éprouvait quand elle était avec lui, alors pas de doute c’est que ça devait être réciproque…

C’était comme une révélation pour Tyler, parce qu’il comprit alors qu’il attachait à Sasha beaucoup plus d’importance qu’il n’aurait voulu pour une première rencontre, qui n’était que la première d’une longue série d’autres, il le comprit d’une grande évidence. Ce qu’il aurait voulu là en ce moment même, c’était être seul avec Sasha, juste seul, et s’évader…

Mais il se ressaisit. Ne devenait-il pas fou ? Son subconscient ne le trompait-il pas ? Ne cherchait-il désespérément pas quelqu’un à mettre sur un piédestal ? C’en était trop, trop qu’il ne pouvait plus supporter ces questions. Que lui prenait-il bon sang ? Était-ce une compo improvisée qui allait lui dire si oui ou non, il tombait amoureux de cette fille ?

Quoi ? Tomber amoureux ? Comment ça ? Ca ne faisait pas partie de son vocabulaire, pourquoi diable avait-il songé à ça ? Non, non et non ! Complètement absurde !

Il chassa ses noires pensées, ses questions qui devenaient de plus en plus oppressantes, pire qui commençaient à l’obséder, et il continua d’écouter Sasha comme si de rien n’était… Et si après tout… Et s’il ressentait quelque chose… Était-ce son cas à elle aussi ? Après tout, la musique pouvait elle parler à la place des cœurs ?

Voilà ce qu’il en pensait de son improvisation …
Et pourtant, c’était tellement plus facile pour lui de se voiler la face…
Il regarda Sasha qui le fixait, et au fond de lui, il savait maintenant, il savait ce qu’il en était…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Elwood
Queen of the City
avatar

Féminin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Date d'inscription : 13/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
40/100  (40/100)
Love: Hum ... j'dirais rien ...
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Mer 3 Sep - 21:57

Elle n'avait pas vraiment pensé a ce qu'elle avait joué, elle s'etait rappellé vaguement d'une mélodie qui lui plaisait et s'etait mise a la jouer a sa façon, en la modifiant un peu, comme toujours. Elle relevait de temps en temps son visage vers lui et vu ce qu'elle voyait, la musique n'avait pas l'air de lui déplaire. Tant mieux d'ailleurs ... ca voulait peut-etre dire que ca reflétait pas trop mal ce qu'il ressentait lui aussi quand il etait avec elle ... ou pas, et il trouvait p'tetre juste ca joli comme musique ! En tout cas, elle se posait pas mal de questions, elle aussi. Meme si elle ne savait pas qu'il se posait a peu près les memes questions qu'elle. Elle ne savait pas exactement où tout cela allait la mener ni ce qu'elle ressentait précisément pour lui. Elle savait juste que c'etait quelque chose qu'elle n'avait pas ressenti depuis longtemps. Et que c'etait pas désagréable comme sensation. Sauf qu'elle savait ce que c'etait, elle savait qu'elle etait en train de tomber amoureuse. Vous allez me dire, jusque là tout va bien ! Sauf que non !! Parce qu'elle n'avait aucune envie de retomber amoureuse en arrivant a Londres, elle voulait pas souffrir ... elle voulait plus souffrir comme elle avait souffert. Et puis, elle ne savait pas ce que Tyler pensait, ce qu'il ressentait. Peut-etre qu'il la considérait juste comme une future amie ou pire une future conquête ... ca, elle ne l'accepterait pas, elle le savait. Mais elle continuait a croire ou du moins a espérer qu'il etait différent, qu'il ne la voyait pas comme il voyait toutes les autres filles ... ce qui etait peut-etre trop espérer d'un Don Juan comme lui ... mais elle espérait que ce qu'elle voyait par moment dans ses yeux c'etait ca. C'etait pour cette raison qu'elle le regardait constamment dans les yeux, pour savoir ce qu'il pensait puisqu'il parlait extrêmement peu. Ce qui ne marchait finalement pas si bien que ca vu qu'elle n'arrivait toujours pas a savoir ce qu'il pensait vraiment. Mais il semblait tout de même un peu changé depuis qu'ils etaient presque seuls tous les deux ... comme si elle avait devant elle le vrai Tyler, celui que peu de gens connaissaient. Mais pour le moment, elle préférait ne pas prendre de risques, ne rien montrer de ce qu'elle pensait vraiment ... bien qu'elle commence a se dire qu'elle s'etait peut-etre un peu trop dévoilée a travers cette chanson mais elle ne savait pas s'il l'avait compris ou non. Elle verrait bien s'il finissait par y faire allusion ou non. Pour le moment, elle aurait voulu arrêter de réfléchir et juste profiter de l'instant présent mais c'etait légèrement difficile vu que son cerveau lui disait de pas tomber amoureuse, qu'elle devait pas, qu'elle allait encore faire une connerie et souffrir tandis que le reste lui disait que tant pis si elle faisait une connerie, qu'il fallait quand meme qu'elle essaye quitte a souffrir. Du coup, elle savait plus qui elle devait écouter. Comme si elle etait meme pas capable d'etre en accord avec elle-meme !! Et elle pouvait pas non plus écouter son instinct puisqu'il etait aussi paumé qu'elle dans l'histoire ! Tant pis, il lui restait plus qu'a attendre que tout le monde se mette d'accord ... meme si elle aurait eu envie de dire a son cerveau de se taire, mais elle ne le pouvait pas alors elle allait devoir faire avec. Une fois qu'elle eut fini la chanson, elle s'attendait a ce qu'il dise quelque chose mais il ne dit rien et ils restèrent a se regarder dans les yeux en silence pendant quelques secondes, peut-etre meme une minute, de toute facon, elle n'avait pas de notion du temps. Elle ne savait pas vraiment ce qu'ils allaient faire maintenant mais elle allait y réfléchir. Elle aussi elle voulait montrer quelque chose a Tyler, bien qu'elle ne connaisse pas grand chose dans cette ville a part son appartement, elle connaissait quand meme un ou deux endroits où elle avait l'habitude d'aller et qu'elle trouvait sympa. Elle rendit sa guitare au gérant en le remerciant puis reposa ses yeux sur Tyler avant de lui proposer ce a quoi elle réfléchissait depuis tout a l'heure.

Tu veux pas qu'on aille boire un café ?

Déja parce qu'elle connaissait un café sympa et en plus de ca elle avait vraiment besoin de sa dose de caféine ! Comme quoi elle etait vraiment accro a sa fichue tasse de café ... mauvaise habitude de boire des litres de café pour rester éveillée quand on a une chanson a terminer ... depuis, elle ne savait meme plus vivre sans café. Elle avait préféré poser la question a Tyler vu qu'il n'avait pas ouvert la bouche depuis qu'elle avait fini de jouer ... au moins, ca lui donnerait une bonne raison de lui faire ouvrir la bouche ! Elle continua donc a le regarder dans les yeux, ca allait vraiment devenir une habitude bizarre ca, attendant une réponse ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Reagan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
100/100  (100/100)
Love: OUI
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Jeu 4 Sep - 15:18

Tyler ne savait pas vraiment décrire ce qu’il ressentait. Il en restait tout étonné lui-même et cherchait ses mots pour essayer de comprendre. Tout d’abord, il ne dit rien, pas parce que la chanson de Sasha l’avait rendu aphone, mais parce qu’il était encore perdu dans ses pensées…

Il retomba enfin sur terre et se rendant compte de la gène qu’il causait à la jeune femme, il voulut essayer d’exprimer ce qu’il ressentait, mais celle-ci le coupa, rompant le silence encore pesant qu’il y avait entre eux, par une proposition pour aller boire un café.

- Désolé, balbutia-il d’un air navré, mais assez sarcastique. J’me perds souvent dans mes pensées, j’suis assez lunatique, en fait…

Il ne savait pas trop comment s’exprimer et lui répondit alors à sa question :

-Okay, j’te suis. J’suis moins café que cocktail et tout ça d’habitude, fit-il malicieux, mais le matin c’est clair que c’est un peu tôt pour l’envisager.

Il s’empressa d’acheter les deux trois vinyles qu’elle lui avait remis lors de leur jeu quelques minutes plus tôt, et ils sortirent ensemble du magasin.

Sur le chemin, Tyler réfléchit à comment lui formuler ce qu’il avait ressenti, de façon indirecte, mais tout aussi claire à la fois.

- Tu as déjà essayé quelque chose de fou ? Lui demanda-t-il soudain. Comme monter sur scène devant un public énorme par exemple, ou sauter en parachute, ou quoique ce soit d’autres qui fasse sensation, forte impression…

Sasha avait l’air de le fixer sans comprendre, ça en devenait habituel d’ailleurs. Elle lui bredouilla quelque chose, tandis que Tyler mal à l’aise lui expliqua où il voulait en venir, même si rassurez vous, il ne s’était jamais jeté d’un avion en plein air.

-Oui, ça doit faire comme une montée d’adrénaline, t’as l’impression de planer, de vivre l’instant présent… Disons que tout à l’heure, je ne savais pas trop comment te le dire, mais c’est un peu ce que j’ai ressenti lorsque tu as improvisé ta musique...

Si ça ressemblait à un compliment, c’était plutôt bien glissé pour une fois, claire, limpide, mais sous-entendu quand même. Argh!! Pourquoi il bredouillait toujours quand il était avec Sasha?! Où était son assurance, bordel!! Bravo Tyler, pour compliquer les choses, il savait y faire…

Pourtant, c’était bel et bien comme ça qu’il le ressentait. Il avait l’impression d’être sur un piédestal, auréolé de chance, et il avait beaucoup, beaucoup de mal à comprendre ce qu’il se passait autour de lui, à réaliser.

Oui, c’était tout à fait ça….

Et il partit, d’un nouvel entrain, à la suite de Sasha, au devant d’un café, qui avait l’air de ressembler somme toute, à un de ces vieux pubs anglais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Elwood
Queen of the City
avatar

Féminin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Date d'inscription : 13/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
40/100  (40/100)
Love: Hum ... j'dirais rien ...
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Jeu 4 Sep - 21:09

Qu'il soit dans ses pensées, ca ne l'etonnait pas. Elle avait deviné depuis longtemps que ca devait etre quelque chose de courant chez lui. Ca lui posait pas vraiment de problème a elle, ca lui arrivait assez souvent a elle aussi d'ailleurs. Le seul truc c'est qu'elle n'arrêtait pas de se demander a quoi il pensait, c'etait ca qui finissait par etre pesant pour elle en fait. Elle haussa les épaules en lui souriant, histoire de lui montrer que cela avait peu d'importance vu qu'elle faisait souvent la meme chose.

J'sais ce que c'est. J'suis un peu pareille que toi en fait ... mais j'parle peut-etre un tout p'tit peu plus que toi !

Elle lui sourit a nouveau, attendant une réponse a sa question. Et elle n'attendit pas très longtemps. En entendant la réponse de Tyler, elle ne put s'empêcher de rire, cela dit, elle se doutait bien que le café n'etait pas forcément ce qu'il buvait le plus. Il est bien connu qu'en boîte et en soirée on vous sert rarement de la caféine.

Ouais, j'm'en suis doutée ! Mais moi j'me drogue a ca depuis des années ... et puis, ma mère a toujours dit qu'il valait mieux ca que de la cocaïne !! Mais dès le matin, c'est pas une bonne idée !

Et elle savait très bien que c'etait courant dans les soirées que ce genre de choses circulent ... et d'ailleurs elle avait failli en prendre une fois mais elle avait refusé a la dernière seconde ... enfin a cette époque-là elle fumait un peu de tout aussi. Heureusement pour elle, elle avait arrêté avant de venir a Londres. Et maintenant, elle se rendait compte a quel point elle avait été inconsciente de faire ca. Cela dit, ca l'empechait pas de fumer une cigarette de temps en temps. Mais au moins, elle n'etait pas accro a la nicotine ou a autre chose ... a part le café biensur. Elle attendit qu'il achète les vinyles puis elle sortit avec lui, le guidant vers le café où elle avait l'intention de l'emmener. Et tandis qu'ils marchaient, il lui posa une question assez bizarre a laquelle elle ne sut pas trop quoi répondre.

Euh ... non j'crois pas avoir fait un truc de ce genre là ...

Elle l'avait presque murmuré parce qu'elle n'avait pas su quoi dire et elle parlait toujours moins fort quand elle ne savait absolument pas quoi répondre. Elle le laissa ensuite mieux lui expliquer et ce qu'il dit la surprit encore plus que tout ce dont il avait pu lui parler avant. Le seul truc qui aurait été capable de sortir de sa bouche a ce moment-là aurait été "oh la vache" alors elle avait préféré se taire en attendant de trouver quelque chose de plus intelligent a dire. On ne lui avait jamais dit un truc pareil et elle pouvait dire que c'etait surement un des seuls compliments qu'on lui avait fait. Il etait seulement la deuxième personne a la complimenter sur ce qu'elle faisait et ca la surprenait toujours autant. Et surtout, de l'avoir entendu le dire comme ca, ca la surprenait encore plus car elle ne pensait pas qu'une chanson puisse déclencher ce genre de sentiments chez quelqu'un. Mais ce compliment, aussi etrangement tourné qu'il soit, lui faisait vraiment plaisir et lui permettait aussi d'etre sure qu'il ne la voyait pas comme n'importe quelle fille ... après tout, il n'aurait pas dit ca a n'importe qui ! Elle prit donc la décision d'arreter un peu de se poser des questions, elle ne ressentait pas ce besoin d'etre sur ses gardes sans cesse et elle comptait bien parler avec Tyler. Après tout, comment arriverait-elle a le connaitre et a savoir ce qu'il pensait d'elle si elle n'ouvrait pas la bouche et s'il restait tout le temps dans ses pensées. Elle entra donc dans le café, saluant les gens qu'elle y connaissait et allant s'asseoir a sa table habituelle tout au fond et une fois qu'elle y fut installée avec Tyler, elle réouvrit enfin la bouche.

T'sais ... monter sur une scène devant des centaines ou des milliers de gens, c'est ce dont j'ai toujours rêvé mais j'ai jamais eu l'occasion de faire ca ! P'tetre parce que je joue pas aux bons endroits ou devant les bonnes personnes ... tout ce que je sais, c'est que je veux que ca arrive un jour meme si pour l'instant, le seul public que j'ai c'est le chat errant de mon immeuble et les clients de ce café.

Ca, elle n'en avait parlé a pratiquement personne non plus en fait. Ca n'etait pas un secret vu qu'elle jouait simplement de temps en temps le soir dans ce pub pour se faire un peu connaître dans le coin. En plus de ca elle aimait bien l'ambiance et c'etait juste a coté de chez elle alors pourquoi s'en priver. C'etait meme elle qui avait demandé au patron du café de la prendre comme chanteuse le soir. Et ca lui plaisait de se produire devant un public. Mais elle ne jouait jamais ses compos ici, elle considérait qu'elle avait encore trop de choses a retravailler sur ses chansons avant de les présenter a un public alors elle se contentait de reprendre des chansons connues et qu'elle aimait bien. Et pour le moment, ca lui suffisait très bien vu qu'elle avait tout de meme l'occasion de se produire devant un public, meme s'il etait peu nombreux. Elle commanda un cappucino, comme d'habitude et laissa Tyler commander avant d'ajouter.

J'pensais pas qu'une de mes chansons pouvaient faire un effet pareil pour quelqu'un. Enfin pour quelqu'un d'autre que moi surtout, parce qu'a moi aussi ca me donne cette impression de planer.

Ca lui faisait comme si elle etait ailleurs, comme s'il n'y avait plus rien d'autre sur Terre et c'etait comme ca qu'elle se sentait bien. Et la seule chose qui avait différé cette fois-ci des autres fois où elle jouait, c'etait qu'au lieu que plus rien n'existe a part elle, il restait Tyler. Elle ne savait pas pourquoi mais d'habitude, elle oubliait tout quand elle jouait mais là, elle avait tout oublié sauf lui, sauf sa présence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Reagan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
100/100  (100/100)
Love: OUI
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Ven 5 Sep - 19:12

Tyler sourit. Il ne se droguait pas, même si Sasha avait l’air de l’avoir comprit comme ça. Certes, il buvait, fumait de temps à autre, quand il était avec ses copains, traînait et flânait en soirée avec ses meilleurs amis, mais n’était pas encore tombé dans la drogue pure et dure.

Bien que des rumeurs ne couraient à ce sujet… Encore des fantaisies d’ailleurs…

Il entra avec elle dans le café, l’écouta lui dire qu’elle y jouait de temps à autre, tout en commandant un café comme elle. Après tout, c’était le matin, il pouvait faire exception et s’abstenir de prendre tout autre chose.

Tandis qu’elle lui racontait qu’elle n’avait jamais vraiment percé dans la musique, Tyler l’écoutait en réfléchissant. Il connaissait des gens qui travaillaient dans la musique, bien sûr avec la carrière politique de son père, il y avait des relations, ect… Mais il voulait aider Sasha à se faire connaître, autrement que par ces « relations » justement. Il cherchait et y réfléchissait. Tout à coup, il vit une vieille table de billard derrière elle. Ca faisait si longtemps qu’il n’y avait pas joué. Il craignit soudain de paraître légèrement gamin s’il s’y dirigeait, mais il n’en eut cure. Il se leva et se dirigea vers elle, proposant à Sasha une partie. Et prenant une baguette, il commença un coup, histoire de s’y remettre. Il eut alors une idée et répondit à ce que lui avait dit Sasha plus tôt.

-La salle n’est pas si petite, dit-il. Tu n’as jamais pensé à faire des affiches de publicité ? Des annonces sur internet, ou à l’université ? Je suis sûr que ça pourrait marcher. Les étudiants seraient curieux de venir voir une artiste en herbe qui côtoie le même endroit qu’eux, et qui a du talent qui plus est.

Il réfléchit. Après tout, il avait des amis aussi populaires que lui à l’université. Si on parlait d’une soirée qui s’organisait d’un vieux pub du coin, les gens accourraient pour essayer d’y participer, surtout si elle se faisait à clos fermé. Le problème, c’est que Tyler savait comment était Sasha. C’était le genre de fille à vouloir être indépendante, et se débrouiller d’elle-même sans recevoir l’aide de personne. Cependant, un petit coup de pouce de temps en temps ça pourrait aider. Mais il se rendit compte que s’ils organisaient une soirée, les gens ne viendraient pas que pour Sasha, mais aussi et surtout pour faire la fête, boire, s’amuser, et parfois ça tournait mal. Non, pour cela, il faudrait trouver un prétexte pour faire venir les gens, en plus de voir venir Sasha, la faire connaître. Quoique, la publicité, c’était loin d’être une mauvaise idée… on pouvait l’explorer après tout.

On leur apporta leur café, et Tyler vit que Sasha réfléchissait à son idée et à sa proposition.
Il renchérit de nouveau :

- Tu n’as jamais été passé des auditions ? A Londres, ce n’est pas ce qui manque, on recherche souvent des jeunes talents musicaux.

Tyler, futur homme d’affaire ? S’il ne le devenait pas par envie, il le deviendrait sûrement par vocation. Hum…Il attendit la réponse de la jeune femme sur la question.

Tandis qu’ils jouaient et continuaient les coups, se fixant l’un l’autre de temps en temps, Tyler proposa quelque chose afin de mieux apprendre à la connaître. Chaque fois que l’on manquait un coup (de faire rentrer une boule dans un trou), on devait dire quelque chose que l’on n’avait jamais fait. Ainsi, il saurait ce qu’il pourrait lui faire découvrir, du moins l’envisagerait-il… Après deux trois essais, qu'ils avaient réussi tous les deux, Tyler se prépara. Elle était plutôt bonne au billard en fait, et coriace. C'était pas vraiment comme ça qu'il saurait à quoi s'en tenir, le pauvre.

Comme c’était à son tour, il se concentra mais manqua et avoua alors d’un air contrit, mais malicieux :

-Je n’ai jamais mangé avec des baguettes, comme dans la culture asiatique.

Selon lui, il était à peu près certain que c’était le cas de Sasha, puisqu’elle avait vécu à Tokyo et qu'elle avait eu un contact direct pendant assez longtemps avec cette culture. Et se joignant à ce qu’il avait dit, il lui lança alors comme une proposition future de se revoir :

-J’aimerais bien le tenter une fois, ajouta-t-il les yeux brillants. Ca te dirait d’aller manger comme ça et de me faire essayer, un de ces quatre ?

Voilà c’était dit, il avait essayé de changer de sujet, de ne plus parler musique ou de lui, ou d'elle, juste d'un "futur possible de se revoir", et il avait clairement l’intention de la revoir, et espérait qu’elle accepterait pour tout. Pour son aide, pour le revoir, pour se laisser mieux connaître… Tyler ne parlait pas beaucoup, c’était vrai. Mais quand il s’y mettait et qu’il était à l’aise avec quelqu’un, qu’il appréciait, il fourmillait d’idées et avait envie de tout essayer. Justement, avec Sahsa il était bien, et il avait cette envie de tout essayer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Elwood
Queen of the City
avatar

Féminin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Date d'inscription : 13/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
40/100  (40/100)
Love: Hum ... j'dirais rien ...
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Sam 6 Sep - 13:44

Sasha se doutait bien qu’il ne se droguait pas ou du moins elle l’espérait. Pour l’instant, elle voyait bien qu’il n’était pas drogué en tout cas. Elle avait connu pas mal de drogués a une époque et elle savait reconnaitre quand les gens etaient shootés, ce qui lui permettait maintenant d’éviter tous les drogués de l’Université. Elle considérait qu’il valait mieux pour elle de ne pas les fréquenter, sinon ca allait être le grand retour de sa réputation de droguée, qu’elle aimerait bien éviter de récupérer ! Enfin tant qu’elle continuait à éviter les gens qu’il fallait, tout irait bien selon elle. En voyant Tyler se lever, elle se demanda d’abord où il allait puis remarqua la table de billard ce qui la fit sourire. Il n’avait pas de chance, elle était particulièrement forte a ce jeu. Elle se leva à son tour et le rejoignit, le laissant commencer tandis qu’elle attrapait une deuxième canne, le regarda jouer et se rendit compte qu’en fait, il était plutôt fort lui aussi. Elle écouta ce qu’il lui disait sur ce qu’elle devrait faire pour amener plus de monde et se faire connaître et se rendit compte qu’il avait totalement raison. Elle n’avait jamais vraiment pensé à tout cela mais c’était vraiment une excellente idée. Et elle savait que lui serait capable de ramener du monde, parce que tout le monde le connaissait. Alors bien sur, en temps normal elle aurait préféré se débrouiller seule parce qu’elle tenait a son indépendance mais pour une fois, quelqu’un voulait l’aider et elle n’avait pas l’intention de laisser passer une occasion de se faire connaître un peu plus. Et puis, elle s’était bien rendue compte que toute seule, elle n’arriverait pas a grand-chose. Sasha attendit d’avoir son café avant de répondre, la caféine lui éclaircissait toujours plus ou moins les idées de toute façon. Et une fois qu’elle eut bu une gorgée de café, elle décida que c’était réellement une bonne idée.

C’est une excellente idée. J’vais en parler au patron du pub avant de faire quoi que ce soit mais je pense que ca lui posera pas de problème a partir du moment où ca lui ramène des clients !

Tout en parlant, elle envoya une boule dans un des trous. Un des seuls trucs que son père lui avait appris d’ailleurs. C’était une des seules choses qu’il faisait quand il ne travaillait pas, il jouait au billard et elle lui avait demandé de lui apprendre seulement pour passer du temps avec lui. Mais elle avait fini par trouver ca plutôt amusant comme jeu. Audition ?? Mais il avait vraiment que des bonnes idées aujourd’hui ! Et si c’était toujours comme ca, elle allait finir par l’engager comme manager et agent. Il serait surement capable de lui trouver de bons trucs. Elle ne s’était jamais vraiment intéressée aux auditions et castings car elle voulait attendre d’avoir fini ses études mais elle commençait a se rendre compte que ca ne servait peut-être pas a grand-chose d’attendre et qu’elle était peut-être en train de rater la chance de sa vie … elle allait peut-être vraiment commencer une recherche sérieuse de castings, il avait raison, ca ne devait pas manquer a Londres.

J’y avais déjà pensé mais avant, avec les cours, tout ca … j’préférais attendre mais finalement, c’est plutôt inutile d’attendre encore !

Oui, décidément, elle s’était peut-être trouvé un agent. A moins qu’il n’ait décidé de travailler dans un secteur totalement différent de celui des affaires. Mais en tout cas, il avait surement un don pour le secteur musical ou du moins le monde des affaires. Tout cela trottait tranquillement dans sa tête et elle commençait déjà à s’imaginer réussissant des castings ou ce genre de choses … ca allait devenir sa nouvelle obsession. Cependant, elle fut obligée de mettre un peu ses pensées de côté pour penser aux boules qu’elle devait envoyer dans les trous … elle adorait gagner a ce jeu-là mais cela demandait un minimum de concentration quand même. Le jeu que proposa Tyler lui parut une bonne idée et la força à se concentrer encore plus. Pas qu’elle n’ait pas envie de lui dire ce qu’elle n’avait jamais fait mais elle avait juste envie de gagner et d’apprendre des choses sur lui. Il réussit donc deux coups mais rata le troisième et lui dit qu’il n’avait jamais mangé avec des baguettes. Ca, les baguettes, elle avait testé pendant 5 ans et ca n’avait rien de facile. Elle avait même bien galéré pour apprendre a s’en servir mais c’était peut-être juste parce qu’elle n’était pas douée pour ce genre de choses. Et p’tetre aussi parce que c’est juste trop dur de faire tenir des grains de riz et des sushis entre deux toutes petites baguettes.

Ouais, j’t’apprendrais mais ca risque de prendre du temps ! Enfin, tu seras p’tetre plus doué que moi, mais j’ai mis six mois à m’y faire !! C’est super compliqué de faire tenir du riz entre deux baguettes en fait !

Lui faire découvrir autre chose qui constituait une partie de ses habitudes et de sa culture avait paru une excellente idée à Sasha, sachant aussi qu’elle pourrait ainsi avoir une bonne raison de le revoir, ce qui était plutôt pas mal vu que c’était le genre de prétexte qu’elle cherchait. Elle joua encore trois coups avant d’en rater un. Zut !! Elle chercha alors quelque chose a lui dire, si possible quelque chose d’intéressant qu’elle n’avait jamais fait. Et heureusement pour elle, il existait des tonnes de choses qu’elle n’avait jamais faites dans sa vie.

J’ai jamais visité Londres, enfin en fait, j’connais pas du tout la ville a part le quartier de mon appartement et le coin de l’Université !

Ce qui sous-entendait finalement qu’elle allait elle aussi lui demander quelque chose. Après tout, il était dans cette ville depuis assez longtemps et elle supposait qu’il pourrait surement lui montrer les trucs importants de la ville et peut-etre d’autres endroits sympas, ce qui lui eviterait de se paumer a chaque fois qu’elle dépassait les endroits qu’elle connaissait un peu. Vivre a Londres et se perdre, c’était quand meme légèrement la honte …

Tu crois que tu pourrais m’faire visiter, un de ces jours si t’as le temps ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Reagan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
100/100  (100/100)
Love: OUI
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Sam 6 Sep - 16:37

Tout en continuant à jouer, Sasha adhéra assez bien aux idées de Tyler, à la grande surprise de celui-ci. Elle avait l’air de n’y avoir pas vraiment déjà réfléchi, et se disait que c’était une bonne chose. Enfin, ils auraient alors toujours le temps d’en reparler et de développer leurs idées plus tard… Pour le moment, il appréciait sa partie de billard et la regarder s’amuser tout aussi bien que lui.

Elle approuva, pour l’emmener manger un de ces quatre à la façon asiatique, et comme de fait, rata à son tour un coup. Il apprit alors qu’elle n’avait jamais vraiment visité la ville. Si tel était le cas, il savait pertinemment bien par où commencer… comme en plus ils avaient terminé leur café, ils pourraient s’y rendre directement après, si Sasha le souhaitait.

- Si tu veux avoir une vue d’ensemble de Londres, pour commencer, il n’y a qu’un seul endroit où on peut aller pour ça… A travers son « Œil ».

De quoi parlait-il bon sang ? Il se doutait qu’elle n’avait du jamais entendre parler de ce monument de cette façon là, pourtant il était connu dans le monde entier. Pour avoir un panorama magnifique de la capitale anglaise, de ses monuments, ses jardins, les endroits à visiter, ect, il n’y avait qu’un lieu où l’on pouvait faire ça… Devant son air ébahi, il lui expliqua plus précisément :

-On l’appelle plus communément London Eye, l’œil de Londres, développa-t-il. En fait, c’est la grande roue, -enfin j’devrais dire l’immense roue-, qui est au bord de la Tamise, et qui offre une vue magnifique de Londres.

Comme elle avait l’air de commencer à comprendre, il enchaîna en lui proposant de s’y rendre.

-Ca t’intéresserait d’y aller ? Tu verrais ainsi les endroits et les monuments principaux. Enfin, faut pas que t’aies le vertige non plus, parce que ça monte assez haut quand même, tu l’imagines…

Voilà, si quelque chose devait intéresser Sasha, ça ne pouvait squ’être London Eye. Après, elle aurait plus facile pour repérer des trucs qu’elle voudrait visiter, ou se retrouver dans la ville, ect… lors de prochaines rencontres entre eux. Eventuellement…

Tyler se rendit alors compte que s’il avait espéré la revoir, apparemment elle aussi de son côté, car elle lui avait bel et bien demandé de lui faire découvrir la capitale… Il y avait-il bel et bien quelque chose qui débutait entre eux alors ?

Encore une question, encore une sans réponse… Ca commençait à faire beaucoup, beaucoup trop… Eh oui, quand on est amoureux sans le savoir Tyler, c’est toujours compliqué, surtout quand c’est la première fois… Argg, il ne voulait plus entendre ce mot encore et encore, il voulait juste d’abord apprendre à connaître Sasha… Si ça se trouve, il se passerait jamais rien entre eux de toute façon, elle n’était pas le genre de fille à s’intéresser à un mec comme lui, pour autre chose que de l’amitié… Ce qui pour l’instant, avait l’air de leur convenir parfaitement…

Tu parles…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Elwood
Queen of the City
avatar

Féminin
Nombre de messages : 210
Age : 26
Date d'inscription : 13/07/2008

Feuille de personnage
Popularité:
40/100  (40/100)
Love: Hum ... j'dirais rien ...
Relationships:

MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   Sam 6 Sep - 17:26

Oula !! Il lui parlait de quoi, là ?? Un oeil ?? Elle commencait a se demander ce qu'il avait fumé pour sortir des trucs pareils ! Mais y avait surement une explication très logique ... enfin elle l'espérait sinon elle allait etre encore plus paumée. Enfin, encore plus paumée, ca aurait été dur vu déja la tête qu'elle faisait. Et sa tête voulait clairement dire "explique-moi, j'comprends rien du tout là".Et heureusement, il sembla comprendre son expression et lui expliqua qu'en fait, il parlait du London Eye. Ah, ca, ca lui disait quelque chose ! Elle en avait vaguement entendu parler, sans avoir jamais vraiment su ce que c'etait mais elle savait qu'un truc appellé comme ca existait. Il lui expliqua ensuite que c'etait en fait la grande roue de Londres. Ca aussi, on lui en avait vaguement parlé mais sans jamais lui dire que ca s'appelle London Eye. Enfin, le principal, c'est qu'elle voyait a peu près de quoi il parlait.

Ouais, ca m'dit quelque chose, on m'en a déja parlé !

Histoire de pas avoir l'air de trop rien connaitre de Londres ... bien qu'elle n'y connaisse effectivement absolument rien en dehors de chez elle, l'Université, la Tamise et Buckingham Palace. Ils avaient fini leur partie de billard et vu qu'aller visiter maintenant lui semblait une excellente idée, elle vérifia qu'il ne restait pas une goutte au fond de son café puis laissa suffisament d'argent pour payer son café.

Oui, autant y aller maintenant, il y aura moins de monde qu'en milieu d'après-midi.

Elle avait envie de passer la journée avec Tyler et tous les prétextes etaient bons pour rester avec lui certes mais quand meme, elle n'avait pas envie de se retrouver là-bas en même temps que les centaines de touristes présents en ville et qui ne manqueraient pas d'aller a London Eye. Et justement, si elle avait envie de passer un peu de temps encore avec Tyler, ca n'etait pas pour passer du temps avec Tyler et des centaines de gens mais plutot juste avec Tyler. Le vertige ?? Elle se souvenait vaguement d'avoir eu le vertige quand elle etait montée sur un poney a l'âge de trois ans mais depuis elle etait montée en haut de nombreux gratte-ciels, de ponts, de tours et de ce genre de choses très hautes sans jamais avoir peur ... elle en avait donc toujours déduit qu'elle n'avait pas le vertige. D'ailleurs, c'etait plutot le contraire, elle aimait bien etre en hauteur !

Nan, t'en fais pas pour ca, j'ai pas le vertige !

De toute façon, elle aurait bien été capable de monter dans London Eye meme en ayant le vertige. Elle n'aurait vraiment pas aimé rater ce genre de visite ... enfin, etait-ce vraiment pour la visite qu'elle voulait y aller ?? Pas si sur ... c'etait plutot pour le guide que pour la visite guidée. Ce qu'il pensait d'elle, elle n'en savait rien mais ne voulait pas tellement le savoir ... enfin, si elle voulait le savoir mais essayait de ne pas trop y penser. Elle voulait juste profiter des moments passés avec Tyler, car après tout, ca pouvait très bien s'arrêter du jour au lendemain. Ok, il lui avait proposé de l'emmener dans un restaurant asiatique mais il pourrait très bien décider d'annuler tout simplement parce qu'il se serait rendu compte qu'en fait, elle n'etait pas aussi intéressante qu'il l'avait cru ou ce genre de choses. Elle ne savait pas ce qui se passait dans sa tête alors elle se faisait des films ... un peu trop d'ailleurs. Mais bon, tout ca, elle avait réussi a le ranger tout au fond de son cerveau, a un endroit qu'elle essayait d'oublier. Elle récupéra donc son sac a la table qu'ils avaient pris auparavant et sortit dans la rue avec Tyler, le suivant parce qu'elle savait pas vraiment où ils allaient. Et elle remarqua qu'en fait, les regards que les gens posaient sur lui a l'Université ... et bien, il y avait souvent les memes au milieu de la rue et les gens qui regardaient ainsi Tyler ne semblaient pas tous a l'Université. Elle ne put donc s'empecher de le faire remarquer a Tyler, justement

T'es pas populaire seulement a l'Université, hein ?? Parce qu'ils ont tous les deux fixés sur toi !

Et aussi sur elle par la même occasion vu qu'elle marchait a coté de lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une brune et un casier | Libre ... Tyler p'tetre ..? |
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (M/LIBRE) tyler hoechlin
» (M/LIBRE) tyler hoechlin
» (M / Libre) Tyler Hoechlin (négociable) ? in the land of gods and monsters
» (M/LIBRE) TYLER HOECHLIN.
» (F/LIBRE) Cara Delevingne (+)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{{ L0ND0N_UNIVERSITY__* } :: Hors RP_* :: Archives-
Sauter vers: